• Connexion
  • Inscription
“ Nous nous sommes éclatés avec vous” : Hélène Darroze annonce la fermeture d’une de ses adresses

Après 7 mois d’existence, l’adresse parisienne 100% burger d’Hélène Darroze tire sa révérence. 

Voir la suite de cet article plus bas
Vidéo suggérée Quels sont les produits de saison en février ? Video 1 sur 2

ABACA

Clap de fin pour Jòia Bun. C’est sur le compte Instagram d’Hélène Darroze et de l’établissement de la rue Michodière à Paris que cette annonce pour le moins inattendue a été faite : “Merci de nous avoir suivis depuis l’ouverture de Jòia Bun, ce fut une magnifique aventure humaine. [...]  Aujourd’hui nous avons décidé de nous recentrer sur d’autres importants projets, mais nous vous reverrons vite rue de la Michodière pour des aventures toutes aussi excitantes… Fermeture prévue le dimanche 15 octobre.” 

  

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par JÒIA BUN par Hélène Darroze (@joiabunparhelenedarroze)

Une courte existence

C’est donc 7 mois après son ouverture que le restaurant spécialisé dans les burgers à la composition haut-de-gamme, voit ses portes se fermer. Peu avant l’ouverture de Jòia Bun, Hélène Darroze expliquait en février dernier l'origine du projet : “Pour réagir à la fermeture des restaurants lors de la crise sanitaire, j’ai lancé avec mes équipes une ligne de burgers premium "Jòia Burger" en 2020 et 2021.  Lors de la réouverture, c’est avec beaucoup de regrets que nous avons abandonné cette activité autour de l’offre burger (…) que nous avions adaptée à nos valeurs et à notre vision de la gastronomie, soulignait-elle. J’ai maintenant trouvé le lieu idéal pour exprimer cette nouvelle facette de Joia et répondre à la demande insistante des nostalgiques de nos burgers”. Bien que tous les burgers aient été élaborés à partir de produits de grande qualité, il fallait tout de même débourser entre 14,5€ et 25€ pour s’en délecter. Un positionnement premium qui n’a semble-t-il donc pas trouver assez de fidèles pour faire perdurer le concept.

Un nouveau projet à venir

Sur Instagram, la publication annonçant la fin de Jòia Bun a suscité de nombreuses réactions  : “C’était beau et bon, tristesse”, “Super team et super repas ! All the best à chacun d’entre eux”, “Dommage, c’était top avec de bons produits bien cuisinés et un personnel à l’écoute.” Si les habitués déplorent la fermeture de Jòia Bun, l’établissement assure qu’ils se reverront vite “rue de la Michodière pour des aventures toutes aussi excitantes” et qu’il les tiendra “informés de la date prévue de réouverture.” Un tout nouveau concept devrait donc bientôt voir le jour.

 

La fin de Jòia Bun intervient après celle d’une enseigne de sandwichs d’une autre personnalité phare de Top Chef. En août dernier, le chef étoilé et ex-juré de Top Chef Michel Sarran annonçait en effet la fermeture de ses bars à croque-monsieurs, Croq’Michel.

Dans le même univers