Logo de la boutique de 750gPanier
Mon compte
  • Inscription

Poulet au vin jaune et aux morilles

Icone étoileIcone étoileIcone étoileIcone étoileIcone étoile 4/5 (79 votes)
Ruban 100% fiable

Un classique de la cuisine du Jura ! Du poulet, du vin jaune et des morilles ! Un plat de fête inoubliable, vive le printemps!


  • Icone toque Difficulté moyenne
  • Icone euro Plat de fête
  • Icone horloge30 min
  • Icone casserole 30 min

Ingrédients (4 personnes)

  • 1 poulet fermier de 2 kg
  • 200 gr de morilles fraîches
  • 2 jaunes d'œufs
  • 2 oignons nouveaux
  • 50 gr de beurre
  • 25 cl de crème fraîche liquide
  • 20 cl de vin jaune ou vin d'Arbois
  • 2 cl d'huile d'arachide
  • 1 cl de vinaigre de vin blanc
  • Sel de Guérande
  • Poivre du moulin
Acheter les ingrédientsIcone ajout panier

Matériel

  • Torchon
  1. Étape 1 :

    Préparez les morilles :
    Fendez en deux les morilles et les rincer très rapidement à l'eau. Les égoutter sur un torchon. Suer les oignons nouveaux émincés dans le beurre et ajouter les morilles. Saler et poivrer. Cuire 3 minutes à couvert.Réservez.
  2. Étape 2 :

    Préparer le poulet :
    Découper en 8 le poulet en conservant les os et découper  la carcasse en 4 morceaux. Dorer les morceaux de poulet et de carcasse dans l'huile et saler.Cuire 20 minutes à feu doux et ajouter le vin jaune. Evaporer le vin pendant quelques minutes et ajoutez la crème fraîche. Cuire à feu doux pendant 10 minutes.
    Retirer les morceaux des suprêmes pour éviter une sur cuisson. Ajouter les morilles et cuire 20 minutes de plus à feu très doux.
    Retirer les morceaux de cuisse et les morilles.
  3. Étape 3 :

    Réaliser la sauce :
    Ajouter un trait de vinaigre et les jaunes sans faire bouillir la sauce. Ajouter les morceaux de poulet et les morilles. Réchauffer sans faire bouillir.

Le conseil de Chef Damien

Vous pouvez si vous le souhaitez lier très légèrement votre sauce avec un petit peu de fécule de maïs ou un beurre manié.
 
A propos du vin jaune :
Le vin jaune provient du cépage Savagnin. Récolté tardivement pour une maturité optimale du raisin, il est mis en tonneau pendant 6 ans ! Il va acquérir un goût caractéristique de noix....
C'est le seul vin blanc qui se boit chambré.

Recettes suggérées

Notez cette recette

Pour noter cette recette, vous devez vous connecter à votre compte membre.

Commentaires

et pourquoi pas un st Nicolas de Bourgueil?

Voir le commentaire

avec du julienas, c'est bon aussi

Voir le commentaire

y a t il un autre vin (rouge?) qui conviendrait à ce plat lorsqu'on ne désire pas boire du vin jaune avec ?

Voir le commentaire

Je l'ai accompagné d'un gratin dauphinois. Excellent merci pour la cecette

Voir le commentaire

oui, ou par tout autre champignon de votre choix

Voir le commentaire

Si on n'a pas de morilles est-ce qu'on peux remplacer par des trompettes de la mort? merci de me donner un conseil

Voir le commentaire

Un vrai régale j en ai étonné plus d un en étant novice en cuisine. J ai juste augmenter les dosages de sauce pour en avoir plus mais sinon parfait et pas si compliquer. Merci

Voir le commentaire

je mélange pour ma part des morilles fraiches et des morilles seches, ça donne en plus un léger gout de " fumé". je ne mets pas d'oeuf, quant au vin, le vin jaune ne me sert que pour la cuisson. à table je ne le sert surtout pas avec un beaujolais ( pour moi , meme leurs grands crus, st amour etcne ressemblent pas à du vin .... ( foudres des beaujolaitistes assurée là!) et je préfère ( pardon Christophe, un bon vieux pommerol ou un st émilion... mais, tous les gouts sont dans la nature. cordialement, paulunimu

Voir le commentaire