• Connexion
  • Inscription
Pourquoi se mettre au sucre complet ?

©Thinkstock

Vous avez du mal à vous passer du sucre ? Moi aussi, je ne résiste pas à une tartine bien garnie de confiture maison le matin, j'ai même l'impression que sans elle impossible d'avoir la pêche pour attaquer la journée. Et ce n'est pas qu'une impression puisqu'après ingestion, le sucre déclenche la production de dopamine, l'hormone du bonheur reliée à la gratification. C'est l'une des raison pour lesquelles certains médecins dénoncent le pouvoir addictif du sucre et conseillent de ce fait de réduire le plus possible sa consommation mais aussi de privilégier des sucres non raffinés, du miel ou du sirop d'agave.

Comment s'y retrouver dans les différentes sortes de sucre ?

Ces dernières années, le choix limité jusqu'alors au sucre blanc et au sucre roux est devenu plus large. Le sucre blanc, celui qui est le plus utilisé en France est du sucre de betterave mais chose qui pourrait vous surprendre, ce sucre n'est pas raffiné puisque blanc dès le départ.

Le sucre de canne, lui s'il est blanc est raffiné. Le sucre roux peut être de betterave ou de canne. Attention, il peut être coloré avec du caramel et ne présente alors aucun intérêt nutritionnel.

Plus intéressants, le sucre complet, le muscovado ou le rapadura qui ne sont pas raffinés et de teinte plus ou moins brune.

Pourquoi se méfier du sucre raffiné ?

Celui-ci approche les 100 % de saccharose et peut être néfaste à notre santé, d'autant plus si vous souffrez de diabète ou d'obésité mais pas seulement. Les scientifiques ont constaté qu'un excès peut avoir des dommages importants sur les fonctions cérébrales et la mémoire.

Pourquoi favoriser le sucre complet ou intégral ?

Le sucre complet, non raffiné est meilleur d'un point de vue nutritionnel. En effet, non soumis au raffinage, son apport en vitamines et minéraux est préservé. Autre atout, son pouvoir sucrant est supérieur (2 fois plus environ) à celui du sucre raffiné, ce qui permet de réduire sa consommation. Pour ma part, j'apprécie ses saveurs assez marquées de réglisse et de vanille. Il est possible de l'utiliser pour toutes les préparations habituelles, toutefois prenez en compte ses saveurs marquées qui pourraient dénaturer une recette. Consommez-le avec modération puisque son pouvoir calorique est le même que celui du sucre raffiné tout comme son indice glycémique élevé (rapidité d'absorption des gllucides) cause de coups de barre ou de malaise.

Notre organisme a besoin de sucre mais selon les recommandations la dose journalière ne devrait pas dépasser 50g en tenant compte du sucre rapide caché dans de nombreuses préparations industrielles (la consommation actuelle avoisine les 100g par personne/jour en France) . Pour votre santé, votre forme et votre ligne, privilégiez les sucres lents ou complexes absorbés plus lentement qui vous apporteront une énergie durable sur la journée, limitant de ce fait la tentation du grignotage. Vous pouvez les retrouver dans les céréales complètes, les légumineuses, pâtes, riz et pain complets.

Vidéo suggérée

Dans le même univers