• Connexion
  • Inscription
Voici pourquoi il n’y a aucun intérêt nutritionnel à manger des fruits qui sont hors saison selon cette diététicienne

On entend souvent dire qu'il est préférable de privilégier les fruits de saison, mais l'inverse est également vrai. Selon cette diététicienne nutritionniste, consommer des fruits d'été en hiver ne présente aucun avantage, voire même des inconvénients.


 

Voir la suite de cet article plus basVoici pourquoi il n’y a aucun intérêt nutritionnel à manger des fruits qui sont hors saison selon cette diététicienne
Vidéo suggérée Quels sont les produits de saison en juin ? Video 1 sur 2

Adobe Stock

Même si l'on peut trouver des fraises, des tomates ou des framboises toute l’année, même au mois de janvier, ce n'est pas la saison. En plus de l’impact environnemental désastreux, ces fruits ne présentent pas de réels avantages nutritionnels.

Des fruits riches en pesticides et appauvris en nutriments

Selon Alexandra Murcier, diététicienne-nutritionniste, manger des fruits hors saison n'est vraiment pas une bonne idée. Dans un article pour le média santé Doctissimo, elle explique pourquoi. Les fruits mûris artificiellement sont généralement gorgés de pesticides. Ils sont cultivés sous serre, en Espagne, au Maroc, voire même à l'autre bout du monde, puis récoltés avant maturité pour supporter le transport par bateau ou camion. Le résultat de tout cela : des fruits plus onéreux, dépourvus de saveur, mais aussi de nutriments.

Pour illustrer cela, prenons l'exemple de la tomate : celles qui poussent artificiellement en hiver afficheraient jusqu'à deux fois moins de teneur en vitamine C qu'une tomate estivale. La tomate hivernale est également plus pauvre en sucres et en polyphénols, des antioxydants qui aident à lutter contre les radicaux libres et le vieillissement cellulaire.

Si vous ne pouvez pas vous passer de tomates pendant une partie de l’année, nous vous conseillons plutôt de vous tourner vers la tomate pelée en boîte. Comme elle est mise en conserve rapidement et à maturité, elle conserve l'essentiel de ses nutriments. Avec celle-ci, vous pouvez réaliser un velouté de tomates, une chakchouka et même une tatin salée.

Les fruits à éviter totalement quand ils sont hors saison

En plus de la tomate, Alexandra Murcier déconseille fortement de consommer d'autres fruits tels que la pastèque, la pêche, le cassis, l'abricot, la mûre, la cerise, le raisin, les figues et les groseilles. “Ce sont des fruits qui supportent mal la surgélation”. Il vaut donc mieux faire preuve de patience et attendre le retour de la belle saison pour les consommer. Elle fait toutefois trois exceptions : le melon, la framboise et la mangue, qui se congèlent bien et peuvent être réutilisés facilement pour le petit-déjeuner ou les desserts.

Le mieux reste malgré tout de choisir les fruits qui sont en pleine saison, car ils sont alors chargés au maximum en vitamines et nutriments. Pour les mois de janvier et de février, optez pour le kiwi, riche en vitamine C et en fibres, la grenade gorgée d'antioxydants ou encore le pamplemousse rose (ou pomélo) qui contient des taux intéressants de bêta-carotène.

Dans le même univers