• Connexion
  • Inscription
Voici pourquoi vous devriez absolument faire du tri dans vos épices !

Paprika, cumin, cannelle : les épices sont nombreuses dans nos placards. Mais savez-vous qu’elles pourraient représenter un risque pour la santé si leur conservation est mauvaise.

Voir la suite de cet article plus bas
Vidéo suggérée Quels sont les produits de saison en février ? Video 1 sur 2

Adobe Stock 

Elles sont devenues aujourd’hui incontournables. En effet, elles s'avèrent être  l'ingrédient qui fait toute la différence dans une recette. En quelques secondes, elles apportent du caractère à un plat et lui redonnent du pep’s. Pour pleinement profiter de leur saveur , il est impératif de savoir les conserver. De plus, dans de mauvaises conditions, ces dernières pourraient abriter des champignons toxiques et devenir ainsi dangereuse pour la santé. On fait le point sur ce risque.

Pourquoi les épices peuvent être dangereuses pour la santé ?

Comme les épices sont des aliments secs, on a tendance à les conserver indéfiniment sans prendre vraiment de précaution et pourtant… Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ces dernières peuvent être à l’origine de sérieux problèmes de santé. En cause ? Des champignons toxiques, comme l'explique  Christophe Mercier, hygiéniste et microbiologiste au site Allo Docteur : “Si la poudre est agglomérée, c’est qu’il y a dans le pot un super développement de champignons microscopiques filamenteux, qui sont une famille de micro-organismes : Aspergillus, Pénicillium”

 

Le problème, c’est que ces champignons représentent un vrai risque pour la santé puisqu’ils produisent des poisons au niveau des racines. Or ces poissons nommés “mycotoxines", résistent à la chaleur de la cuisson et ne sont donc pas détruits. Ils ont alors un impact sur la circulation sanguine, le foie, les reins,  le cerveau et peuvent même générer des cancers à long terme.

Les gestes à ne pas faire

Ainsi, pour éviter l’apparition des champignons, il est important de bannir certaines habitudes. 

 

Par exemple, quand on voit une boule d’épices dans notre pot de cannelle, notre premier réflexe est de le secouer pour défaire le tout et utiliser ensuite la poudre dans une recette. Erreur, cela ne fait qu’accentuer la présence d'oxygène à l'intérieur du flacon, ce qui favorise le développement justement des spores de champignons. 

 

Autre geste à bannir, versez les épices au-dessus d’une poêle ou casserole fumante de vapeur d’eau. Cela aura pour conséquence que l’humidité pénètrera dans le pot et permettra ainsi aux champignons de se multiplier. 

 

Enfin, les épices en vrac ne sont pas la meilleure option comme l’explique le spécialiste : “Les épices sont en vrac, à l’air libre, avec les acheteurs et les vendeurs qui postillonnent dessus, ceux qui les sentent, ceux qui les touchent, les insectes qui s’y posent, ceux qui y meurent. C’est un bel ensemble non hygiénique.” 

Que faire pour éviter les bactéries ?

Afin d’éviter tout risque de contamination, le microbiologiste préconise plusieurs astuces : “Lorsque vous ouvrez un flacon pour la première fois, inscrivez la date d’ouverture au feutre indélébile, et jetez le contenu quand cette date dépasse six mois. Mais surtout, achetez des épices entières pour les moudre au dernier moment”.

 

Concernant, le sel et le poivre, qui sont les épices que les Français utilisent le plus, les habitudes sont très différentes d’un condiment à l’autre. 

Pour le poivre, il est recommandé d’éviter les petits sachets dont on ne connaît pas la date limite. Pareil pour les poivrières des restaurants qui ne sont que très rarement lavées. On opte plutôt pour les moulins à poivre. 


Le sel raffiné, en revanche, lui est la seule exception puisqu'il se conserve indéfiniment : ““Dans mille ans, il ne sera jamais contaminé !” affirme Christophe Mercier. Pas de risque donc !

 

 

Dans le même univers