• Connexion
  • Inscription
Voilà combien vous devriez dépenser pour votre repas de Noël cette année !

Avec la crise économique, les Français sont nombreux à s’inquiéter pour les fêtes de fin d’année. Si les consommateurs sont prêts à se serrer la ceinture, ils ne veulent pas faire l’impasse sur le repas. Mais alors combien allez-vous dépenser pour votre repas de fêtes ? 

Voir la suite de cet article plus bas
Vidéo suggérée Quels sont les produits de saison en mai ? Video 1 sur 2

Adobe Stock 

Impossible de passer à côté, depuis quelques mois la crise économique est devenue omniprésente dans le quotidien des Français. Entre pénuries et inflation, le porte-monnaie de nombreux consommateurs est dans le rouge. Une situation qui inquiète surtout à l’approche des fêtes. On vous parlait d’ailleurs récemment de la hausse des prix des huîtres ou encore de la pénurie de foie gras. Car oui, ce phénomène de crise risque d’impacter notre Noël.

 

Mais les Français veulent faire abstraction de ces problèmes le temps des fêtes et de penser avant tout à ce moment comme l’occasion de partager en famille et de profiter de la magie de cette période. Ainsi, entre le sapin, les cadeaux ou le repas, certains sont prêts à être vigilants mais ne comptent pas renoncer à se faire, malgré tout, plaisir. D’ailleurs, c’est ce qu’a montré une étude de CSA réalisée pour Cofidis et publiée le 21 novembre. En effet, pour ces recherches plus de 1000 Français âgés de 18 ans et plus ont été interrogés du 25 au 27 octobre. L’objectif : observer les tendances qui se dessinent au travers de l'hexagone en ce qui concerne les fêtes de fin d’année. Aujourd'hui, on fait donc le point sur la situation et on vous parle d’un élément clé pour les Français : le menu de Noël. 

Quel est le budget des Français pour ces fêtes ?

D’après l'étude, les Français seraient prêts à débourser en moyenne 568 euros cette année pour les fêtes, soit 35 euros de plus qu’en 2021. Néanmoins, même si un Français sur deux avoue être inquiet à cause de la crise économique, 27% comptent tout de même ne pas diminuer leur budget. 

 

Pour les autres, les économies se feront en premier lieu pour les tenues vestimentaires à 23% , les décorations de Noël à 19% ou encore les cadeaux à 18%. 

 

En revanche, pour les Français, le repas c’est sacré. Il n’y a pas de restrictions qui tiennent. Le problème ? Certains produits incontournables des fêtes de fin d’année ont vu leur prix augmenté. Alors combien allez-vous payer en plus cette année ? On vous fait un petit récap. 

Le foie gras

Le produit le plus touché par l’inflation, celui qui enregistre une année “"historiquement dramatique", selon le comité interprofessionnel, n'est autre que le foie gras. En effet, cet indispensable des fêtes a connu une pénurie importante liée à l’épidémie de grippe aviaire. Résultat ? Son prix augmente. Il va désormais falloir compter au moins 80 centimes de plus par personne, soit environ quatre euros de plus pour ce fameux bloc de 200 grammes. 

Les volailles

Dinde , chapon ou poulet : les volailles vont également coûter cher cette année. Même si elles ont moins été touchées par la grippe aviaire, leur prix a connu une hausse. Le poulet a augmenté de 15% contre 20 % de plus pour une pintade de grande surface, c'est-à -dire environ trois euros de plus

Le saumon

Poisson phare de Noël, le prix au kilo est passé de 6,80 euros, contre 5,30 euros à la même période l'année dernière. Il faudra donc compter 25 centimes de plus par tranche de saumon environ, soit un euro par paquet.

Résultat ? Cette année, l'addition pour Noël sera plus salée que d’habitude. Pour un diner de huit convives, il faudra compter une bonne quinzaine d'euros en plus. A noter, d’après une étude YouGov d’octobre 2022, les Français ont décidé de dépenser jusqu’à 50 euros pour leur repas de noël. Un budget tout de même inférieur à celui du Noël précédent. 

 

Et malheureusement, la situation ne risque pas de s’améliorer : Jusqu'à 40% d'augmentation sur certains produits : l'inflation n'est pas prête de s'arrêter en 2023 !

Dans le même univers