• Connexion
  • Inscription
Vous préparez mal votre mojito depuis des années si vous ne faites pas cette étape

Ah le mojito. Nous ne savons pas si c’est véritablement le cocktail préféré des français mais il est certain que c’est un best-seller dans beaucoup de bars mais aussi à la maison quand vous invitez des amis. Nous pensions savoir sur le bout des doigts comment faire un mojito dans les règles de l’art mais il se trouve qu’il y a plusieurs manières de faire et que chaque étape est importante. On vous raconte ?

Personne n’est d'accord sur l’origine du mojito

A l’occasion de la sortie du délicieux rhum blanc agricole bio Saint James fabriqué en Martinique, nous avons découvert plein de choses sur les légendes autour du mojito et les différentes manières de le préparer. C’est un bonheur d’échanger avec Stephen Martin, meilleur mixologiste de France. Il est passionné par l’univers du cocktail et il donne plein de conseils pratiques précieux pour préparer un bon mojito.

 

Mais avant, haro sur l’histoire de ce cocktail devenu incontournable dans le monde. 

 

Il semble que le mojito soit né en 1586. A cette époque, le surcouf britannique Drake avait accosté son navire à la Havane avant d’aller piller les trésors aztèques. La légende raconte qu'à bord, les membres d’équipage buvaient un mélange d’alcool, l'ancêtre du rhum, de sucre de canne, de jus de citron vert et de menthe. Ces deux derniers ingrédients étant indiqués pour combattre le scorbut.

 

D’autres légendes racontent que le cocktail est né dans les bars à Cuba au moment de la prohibition américaine entre les deux guerres, quand les américains venaient boire sur l'île de Cuba. Le mot mojito apparaît seulement en 1927.

Il y a plusieurs façon de faire un mojito et chaque étape est importante

La version classique que nous sommes nombreux à connaître et une façon de faire partagée par Stephen Martin, meilleur mixologiste de France. Le mojito est un cocktail qui doit rafraîchir. Il doit présenter un bel équilibre entre le sucré, l’acide, les parfums de menthe et de rhum.

 

Dans les deux cas, il vous faudra du rhum, du sirop de sucre de canne, du citron vert, de la glace pilée ou des glaçons, de l’eau pétillante et de la menthe. Si vous utilisez la première méthode, optez pour des citrons verts bio. Il serait dommage d’utilser le rhum blanc bio de Saint James et de ne pas écraser des quartiers de citron vert bio dans votre verre.  

La version classique pour préparer un mojito

Crédit photo : Silvia Santucci

Les ingrédients pour chaque verre haut 

 

  • 8 belles feuilles de menthe
  • 2 cl de sirop de sucre de canne
  • 1 demi-citron vert
  • 4 cl de rhum blanc
  • Perrier ou eau pétillante de votre choix
  • Glace pilée ou glaçons

 

Coupez votre demi citron en 6 morceaux, après avoir retiré les extrémités.

Déposez les feuilles de menthe dans votre verre, ajoutez les morceaux de citron et le sirop de sucre de canne.

Respectez cet ordre qui permet de protéger les feuilles de menthe. On veut en effet garder tous les arômes de la menthe, sans déchirer les feuilles, ce qui a pour effet de boucher la paille.

A l'aide d'un pilon, écrasez les morceaux de citron, afin de libérer le jus de citron.

Remplissez votre verre de glace pilée.

 

Bon à savoir : plus vous mettez de glace, plus elle va mettre de temps à fondre. On a alors quelque chose de rafraîchissant, sans être trop dilué.

 

Ajoutez le rhum blanc puis complétez avec le Perrier ou votre eau gazeuse.

Mélangez avec une cuillère puis servez avec une paille.

 

Au dernier moment, vous pouvez taper une feuille de menthe entre vos deux mains avant de la déposer au centre du verre juste avant de le servir.

 

Verdict : on ne va pas revenir sur cette version qui a fait ses preuves. Elle a néanmoins quelques inconvénients. Si les citrons verts ne sont pas bio, c’est moins bien car on va les presser avec leur écorce directement dans le verre. Si vous ne faites pas attention, les feuilles de menthe se déchirent et c’est moins agréable à la dégustation, sans compter que cela peut obstruer votre paille. Si vous avez plusieurs mojitos à faire, ça peut prendre du temps.

 

Voir notre recette de mojito en vidéo.

La version de Stephen Martin, meilleur mixologiste de France

Stephen Martin / Crédit photo : ForGeorges

Nous avons découvert sa méthode lors d’une Masterclass sur la jolie terrasse éphémère La Parenthèse Verte Saint James. Vous pouvez vous y rendre durant tout le mois de juin, du jeudi au samedi soir. Au bord du parc de Bercy, cette terrasse est décorée de matériaux de récup et le bar est animé par Stephen Martin avec des ateliers cocktails autour du rhum Saint James. Également des animations musicales, de la street food, des jeux de société géants, etc. 

 

Les ingrédients pour chaque verre haut 

 

  • 8 belles feuilles de menthe
  • 2 cl de sirop de sucre de canne
  • 1 demi-citron vert
  • 4 cl de rhum blanc
  • Perrier ou eau pétillante de votre choix
  • Glace pilée ou glaçons

 

Versez le sirop de sucre dans votre verre.

Pressez le demi-citron directement au-dessus du verre.

Ajoutez le rhum, les feuilles de menthe puis le Perrier ou l’eau pétillante (environ 6 cl).

Mélangez délicatement avec un pilon, histoire de commencer l’infusion des feuilles de menthe.

Ajoutez la glace pilée ou les glaçons.

Mélangez à la cuillère avant de servir avec une paille.

 

Au dernier moment, vous pouvez taper une feuille de menthe entre vos deux mains avant de la déposer au centre du verre juste avant de le servir. Stephen Martin suggère de tapoter tout le portour du verre avec une petite branche de menthe juste avant de servir, cela permet aux huiles essentielles contenues à la surface des feuilles de se libérer.

 

Bon à savoir : plus vous mettez de glace, plus elle va mettre de temps à fondre. On a alors quelque chose de rafraîchissant, sans être trop dilué.

 

Verdict : cette méthode donne un très bon mojito. Ce que l’on aime est que l’on évite le problème des feuilles de menthe qui risquent de se déchirer si l’on a pas le bon coup de main avec le pilon. C’est bien aussi si vous n’avez pas trouvé de citron bio car l'écorce ne rentre pas en contact avec le cocktail. 

Ce que l’on aime aussi, c’est que l’on peut préparer le cocktail dans une carafe et même préparer la base (jus de citron, sirop de sucre de canne, rhum et menthe) à l’avance et la réserver au frais.

 

Pratique non ?

 

Merci mille fois à Stephen Martin et à Saint James pour cette Masterclass.

 

La Parenthèse Verte / Crédit photo : ForGeorges

La Parenthèse Verte Saint James, Le Papa Cabane Rue Paul Belmondo, entrée par le Parc de Bercy 75012 Paris

 

Dates et horaires: Tous les jeudis, vendredis et samedis de juin 2022 de 18h à 23h.

 

Voir aussi notre sélection 2022 des meilleurs rooftops de Paris.

Vidéo suggérée

Dans le même univers