Mon compte
  • Inscription
Zoom sur ces 5 spécialités coréennes encore peu connues en France

Vous ne savez pas quoi faire cette semaine ? Venez fêter le Chuseok, la grande fête des récoltes Coréennes, organisée ce jeudi ! Rendez-vous par exemple au Food Market pour une édition 100% dédiée à la cuisine coréenne. L'occasion pour nous de vous faire découvrir quelques unes des spécialités du pays du matin calme.

 

  • Baechu kimchi 

 

Quand on sait qu'en coréen, Kimchi veut dire "légumes imbibés", et baechu "chou", on a déjà compris l'essentiel. Ce plat pimenté se prépare avec du chou fermenté et mariné. Difficile de faire plus transparent comme nom, n'est-ce pas ? Côté dégustation, il se sert avec tout, ou presque. Vous voulez en goûter sans partir à l'autre bout du monde ? Voici la recette de Chef Damien. 

 

Vous voulez en savoir plus sur le kimchi ? Découvrez son histoire et la meilleure façon de le consommer ici

  

  • Soe Galbijim

 

Impatients s'abstenir ! Le Soe Galbijim, c'est un plat emblématique de la cuisine coréenne, à déguster en famille. A base de boeuf mijoté pendant des heures, on y ajoute des carottes, du gingembre, de l'ail et des champignons, entre autres. Un plat chaud et parfumé, idéal pour les soirées un peu froides. Pour s'en convaincre, il suffit de suivre cette recette.

 

  • Yakgwa

 

Ciel maussade, temps pluvieux... et si on se réconfortait autour d'un goûter ? A l'huile de sésame, trempés dans du miel et parfois aromatisés au gingembre, on raffole de ces petits biscuits qui tendent vers la confiserie. La recette de yakgwa, c'est par là.

 

  • Kimbap 

 

Les makis, c'est fini ! Aujourd'hui, la tendance est à la version coréenne XXL : les kimbap. En plus d'être facilement transportable pour les piques-nique et goûters, c'est hyper pratique pour vider son réfrigérateur. La seule règle, c'est de ne pas dépasser 6 ingrédients (carottes, radis, fromage, thon, saucisse, viande hachée, etc.) dans chaque rouleau. Vous vous en sentez capable ? Alors, lancez-vous dans la préparation de kimbap.

 

  • Mandus

 

On connaissait les Gyozas, les raviolis japonais. Aujourd'hui, on craque pour la version coréenne. Et là, toutes les variantes sont possibles : arrondis ou en croissants de lune, farcis à la viande ou aux légumes, cuits à la vapeur, dans un bouillon ou frits, c'est chacun ses goûts. Chez 750g, nous n'avons pas attendu le nouvel an chinois pour en préparer, comme le voudrait la tradition. Et vous, arriverez-vous à résister ?

 

Pour cuisiner tous ces plats et bien plus encore, on n'hésite pas à foncer au tout nouveau rayon épicerie Coréenne de la Grande Épicerie de Paris. Dénicher de l'huile de sésame ou du kimchi déjà prêt devient un jeu d'enfant !

Vidéo suggérée