• Connexion
  • Inscription
Avec cette variété de pommes de terre vos raclettes ne seront plus jamais les mêmes

Après un automne façon été indien qui ne se termine jamais, le froid arrive enfin. On va pouvoir ressortir nos appareils à raclette sans se faire juger. Vous êtes d'accord pour dire que l'on ne prépare pas de raclette sans pommes de terre ? Savez-vous quelle variété de pommes de terre vous devez utiliser ?

Stock-Adobe

 

En France, la raclette est sortie de ses montagnes. Nous sommes en effet de gros mangeurs de raclette en France, quelle que soit notre région. Il est loin le temps où il fallait aller en Suisse, dans un resto à la montagne pour déguster la fameuse raclette. Et oui, le fromage à raclette est arrivé en Savoie seulement dans les années 70. Dans la foulée, des fabricants ont eu l’idée de génie de mettre au point l’appareil à raclette adaptée à la cuisine à la maison. En effet, tout le monde ne peut pas allumer un feu de cheminée pour faire fondre un quart ou un demi fromage à raclette sur son support.

Pas de raclette sans pomme de terre

Vous êtes nombreux et nombreuses à ne pas supporter que l’on retire un ou plusieurs fondamentaux de la raclette, à savoir la charcuterie, le fromage à raclette, les pommes de terre et les cornichons.

 

Un site calcule les quantités exactes dont vous avez besoin pour votre prochaine raclette

 

On pourrait imaginer une raclette avec des légumes de saison (c’est du vécu) mais nous vous entendons déjà juger : “Une raclette sans pommes de terre, ce n'est pas une raclette.

Quelle pomme de terre pour la raclette ?

Nous avons coutume de parler de LA pomme de terre mais finalement rien ne ressemble moins à une pomme de terre qu’une autre pomme de terre. Elles ont des tailles et des couleurs différentes mais aussi des textures qui changent. C’est le taux d'amidon qui les rend plus ou moins fermes ou plus ou moins farineuse.

 

Pour faire simple, plus la pomme de terre est petite et de forme allongée, moins elle contient d’amidon. Elle est plus riche en eau et se tient super bien à la cuisson. Les grosses pommes de terre avec un côté plus renflé que l’autre sont ce que l’on appelle des pommes de terre de consommation et elles sont riches en amidon. On les appelle les pommes de terre farineuses. Elles sont moins riches en eau et se délitent plus à la cuisson.

 

Si l’on a besoin de pommes de terre qui tiennent à la cuisson, on va choisir des pommes de terre à chair ferme comme des charlotte, de la pompadour, des rattes, etc.

Si l’on veut faire de la purée, un velouté de poireaux pommes de terre, des gnocchis ou des frites, on va choisir une pomme de terre riche en amidon, comme la Bintje ou l’Agria.

 

Pour la raclette, on opte pour des pommes de terre à chair ferme. Elles font donner de jolies tranches sur lesquelles va couler le fromage. On va avoir un beau contraste de texture. Le nom de la variété est obligatoire sur les emballages ou sur les étiquettes quand vous les achetez en vrac mais il est souvent écrit en tout petit. Pour ne pas vous tromper, cherchez les mentions “pour salade, pommes de terre rissolées, gratins, etc.”.

 

Pour les faire cuire, nous vous conseillons la cuisson à la vapeur mais vous pouvez les faire cuire dans une casserole d’eau, toujours départ à froid et à frémissement pour assurer une bonne cuisson à cœur, sans abîmer la surface.

 

Pour le fromage, on vous laisse faire confiance à votre fromagers mais on vous partage tout de même quelques infos vitales : Que risquez-vous en mangeant la croûte du fromage à raclette ?

 

Et pour accompagner votre raclette, sachez que : Servir du vin avec une raclette, c'est bien. Servir du thé, c'est mieux !

Vidéo suggérée

Vous regardez : Quels sont les produits de saison en janvier ? Video 1 sur 1

Dans le même univers