• Connexion
  • Inscription
“Ce n'est pas comme le morceau de pain dans la fondue” : Jamy Gourmaud démontre pourquoi l’huile dans l’eau des pâtes est inutile

L’huile est-elle l'ingrédient magique pour éviter aux pâtes de coller ? Aujourd’hui, c’est décidé, on lève enfin le voile sur la question. 

Voir la suite de cet article plus bas
Vidéo suggérée Quels sont les produits de saison en avril ? Video 1 sur 2

Adobe Stock

S’il y a bien un aliment dont les Français raffolent, c’est les pâtes. Nous en consommons environ 8 kg par année et par personne. Si les façons de les agrémenter sont multiples, il y a une chose sur laquelle tout le monde tombe d’accord : l'importance d’une cuisson parfaite. À ce sujet, nous vous avions déjà partagé les astuces de Julie Andrieu pour des pâtes du tonnerre. Aujourd'hui, c’est au tour de Jamy Gourmaud de nous donner ses conseils en mettant fin à un mythe bien établi, preuve à l’appui. 

 

Faut-il ajouter de l’huile pendant la cuisson des pâtes ?

Selon une croyance très répandue, mettre de l’huile dans la casserole où cuisent les pâtes empêcherait ces derniers de coller. “Certains vous diront qu’il faut ajouter un peu d’huile dans l’eau de cuisson”, explique Jamy Gourmaud dans son programme Epicurieux, avant de poursuivre : “Ils sont convaincus qu’une fois dans l’eau, l’huile entre en contact avec les pâtes, ce qui les empêche de coller. Ils imaginent très bien l’huile enrobant les pâtes comme le fromage enrobe un morceau de pain, quand on fait de la fondue.” Pourtant, “c’est complètement faux !”, assure-t-il.


Pour le prouver, Jamy Gourmaud sort l’arme qui l’a fait connaître dans l’émission phare C’est pas sorcier : une démonstration.  Après s’être saisi d’une casserole remplie d’eau et d’y avoir ajouté de l’huile, le constat est sans appel : “Regardez dans la casserole, montre-t-il, l’huile reste en surface et vous savez pourquoi ? C’est parce que l’huile et l’eau ne se mélangent pas. L’huile est hydrophobe, elle n’aime pas l’eau.”. Il poursuit : “On dit que l’eau et l’huile ne sont pas miscibles, Si l’huile reste en surface, c’est parce qu’elle est moins dense que l’eau”, avant de conclure en expliquant qu'”elle ne rentrera pas en contact avec les pâtes” et ne pourra donc “pas les empêcher de coller”.

 

L’huile doit-elle rester au placard ?

Pour Jamy Gourmaud, pas question pour autant de se passer d’huile lorsqu’il est question de pâtes car elle peut s’avérer “très utile”. Au lieu de l’utiliser durant la cuisson, il vaut mieux la verser sur les pâtes, une fois égouttées. “Cette fois, l'huile va entrer en contact avec les pâtes”, ce qui les empêchera enfin de coller. Si vous n’aimez pas l’huile, il vous recommande de la remplacer par un peu de beurre ou une sauce. L’important, c’est que cet ingrédient contienne des matières grasses. 


On oublie donc l’huile dans l’eau des pâtes, d’autant que le secret pour qu’elles ne collent pas est à la portée de tous :  faire cuire les pâtes dans un très gros volume d’eau. Il explique : “Les pâtes sont faites à partir de farine de blé, du blé qui contient beaucoup d’amidon. C’est cet amidon, relâché par les pâtes qui, au moment de la cuisson, favorise leur agglomération, souligne-t-il. Or, en noyant les pâtes dans un grand volume d’eau, on dilue l’amidon et on les empêche de coller les unes aux autres.” Vous êtes maintenant incollable sur la question !

Dans le même univers