• Connexion
  • Inscription
Comment réaliser un katsu sando en moins de 15 min

On vous propose de voyager au Japon avec le plat "street food" par excellence, le katsu sando. Ce plat très populaire est l’équivalent de notre si cher jambon-beurre.

Street food à la japonaise

Katsu Sando Adobe Stock

On vous l’accorde, le japonais n’est pas la langue la plus facile à apprendre. Pour faire simple, “ton” signifie porc et “katsu” signifie côtelette. Quand on parle de Tonkatsu, il s’agit donc d’une côtelette de porc, le plus souvent accompagnée de sa chapelure panko (de la chapelure japonaise). Et le katsu sando dans tout ça ?

 

C’est un sandwich au porc pané, servi avec une sauce aigre douce qui vient réveiller le palais et du chou en lamelles pour apporter de la fraîcheur. Facile à réaliser, ce sandwich vous fera voyager à moindre coût en un rien de temps. 

Le katsu sando

Katsu Sando Adobe Stock

Pour les amateurs de cuisine japonaise, le katsu sando, c’est la base de la street food. Procurez-vous du pain de mie japonais (plus moelleux que son cousin français), une belle côte de porc, de la chapelure panko et du chou. Pour la sauce, il vous faudra du ketchup, de la sauce d'huîtres et de la sauce Worcestershire qui viendra donner un léger goût aigre doux à votre sandwich. Passez simplement la côte de porc désossée  dans la chapelure puis dans un bain de friture à 180° durant 10 minutes. Vous obtiendrez un tonkatsu croustillant et fondant.

 

Mélangez le ketchup, la sauce Worcestershire et la sauce d'huître dans une casserole et faites chauffer pendant 2 minutes. Râpez le chou à l’aide d’une mandoline ou coupez-le finement avec un couteau puis toastez vos tranches de pain de mie 2 minutes au grille-pain. Passez ensuite au montage du sandwich en déposant de la sauce sur le pain de mie, un peu de chou et la côte de porc panée. Refermez le sandwich et dégustez avec les mains pour coller à la tradition de sandwich de rue.

Vidéo suggérée

Vous regardez : Filet mignon de porc en croûte de zaatar

Dans le même univers