• Connexion
  • Inscription
La pomme de terre serait bonne contre les ballonnements, à condition de la manger d’une certaine manière !

Le saviez-vous ? Une salade de pomme de terre froide serait un plat idéal pour lutter contre les ballonnements et autres maux de ventre. On vous explique tout.

Voir la suite de cet article plus basLa pomme de terre serait bonne contre les ballonnements, à condition de la manger d’une certaine manière !
Vidéo suggérée Quels sont les produits de saison en juillet ? Video 1 sur 2

© Adobe stock 

Vous arrive-t-il parfois de souffrir de ballonnements après un repas ? Ventre gonflé, douleurs, gargouillement… Ces désagréments peuvent être accentués par certains aliments, qu’il est préférable d’éviter. Mais saviez-vous que certains sont particulièrement recommandés pour favoriser une meilleure santé intestinale et une meilleure digestion ? Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la pomme de terre serait ainsi parfaite pour contrer les ballonnements, à condition de la consommer d’une certaine manière.

Les pommes de terre froide, idéales contre les ballonnements

La pomme de terre, qui attend très certainement dans vos placards, est ainsi un excellent allié contre les ballonnements. À condition de la consommer froide ! En effet, l’amidon contenu dans la pomme de terre se transforme en amidon résistant une fois cuit puis refroidi. Celui-ci agit alors comme un prébiotique et permet de diminuer le taux de glucose dans le sang. Résultat : vous ressentez moins de ballonnements, de maux d’estomac, souffrez moins de gaz et de constipation. Bref, tous les soucis de digestion s’oublient en un repas.

Pour les préparer facilement, il vous suffit de cuire vos pommes de terre à l’eau ou à la vapeur, comme d’habitude, en laissant la peau qui contient de bons nutriments et des fibres. Laissez-les ensuite au réfrigérateur durant vingt-quatre heures, le temps que l’amidon se transforme en amidon résistant. Idéal pour les salades d’été ! D'ailleurs si vous cherchez l'inspiration, nous avons sélectionné pour vous 10 recettes de salades de pommes de terre faciles à réaliser.

Les bienfaits de l’amidon résistant

D’après Nathalie Deckert, diététicienne et nutritionniste, les amidons résistants sont excellents pour votre santé intestinale, mais comptent également de nombreux autres bienfaits. Notamment :

  • Des effets bénéfiques pour le côlon : l’amidon résistant permet de diminuer le pH du côlon, ce qui réduit l’inflammation et diminue le risque de développer un cancer colorectal. Il pourrait également être bénéfique pour de nombreuses autres maladies du système digestif comme la maladie de Crohn, les diverticulites, la diarrhée ou la colite ulcéreuse ;

  • L’amidon résistant permettrait également de réduire la sensibilité à l’insuline, et ainsi prévenir certaines maladies comme le diabète de type 2, l’obésité ou les maladies cardiovasculaires ;

  • Comme les fibres solubles, l’amidon résistant permettrait d’augmenter la sensation de satiété après un repas.

Des effets bénéfiques pour le côlon : l’amidon résistant permet de diminuer le pH du côlon, ce qui réduit l’inflammation et diminue le risque de développer un cancer colorectal. Il pourrait également être bénéfique pour de nombreuses autres maladies du système digestif comme la maladie de Crohn, les diverticulites, la diarrhée ou la colite ulcéreuse ;

L’amidon résistant permettrait également de réduire la sensibilité à l’insuline, et ainsi prévenir certaines maladies comme le diabète de type 2, l’obésité ou les maladies cardiovasculaires ;

Comme les fibres solubles, l’amidon résistant permettrait d’augmenter la sensation de satiété après un repas.

Si vous n’aimez pas les pommes de terre, sachez qu’on trouve également cet amidon dans les bananes vertes, les noix de cajou, les haricots rouges et blancs, les lentilles et l’avoine.

Dans le même univers