• Connexion
  • Inscription
Le sucre est-il une drogue plus addictive que la cocaïne ?

Il n'est pas rare d'entendre dire que le sucre est une drogue moderne à laquelle nous serions addictes du fait de notre consommation quotidienne. Mais comparer le sucre à de la drogue fait débat dans la sphère scientifique comme dans les conversations quotidiennes. Peut-on assimiler la consommation de sucre et l'addiction à la cocaïne ? On fait le point.

Sucre vs cocaïne : quels points communs et quelles différences ? Adobe

Si vous voulez pimenter votre repas de Noël, vous pouvez piocher parmi l’un de ces 3 sujets polémiques : la fabrication du foie gras, l’écriture inclusive et l’addiction au sucre. Il y aura toujours une tante pour scander que vous êtes accro au Coca, et votre cousin de renchérir en affirmant que le sucre est encore plus addictif que la cocaïne. Mais qu’en dit la science ? 

Une poudre blanche en vaut-elle une autre ?

Une méta-analyse publiée en 2017 dans le British Journal of Sports Medicine conclut que le sucre était au moins aussi addictif que la cocaïne. Pour parvenir à ce résultat controversé, les auteurs s'appuient sur une soixantaine d’études. 

 

«La consommation de sucre produit des effets similaires à la consommation de cocaïne, notamment parce qu'elle altère l'humeur, possiblement parce qu'elle induit le plaisir et active le mécanisme du circuit de la récompense se trouvant dans le cerveau, ce qui provoque la recherche du sucre» estiment les auteurs James J. DiNicolantonio et James H. O'Keefe.

 

Le circuit de la récompense est une consommation d'une substance qui induit une sécrétion de dopamine, un neurotransmetteur qui procure une sensation de plaisir et un goût de reviens-y lorsqu'il est libéré dans le cerveau. D'après certains chercheurs, la consommation de cocaïne comme de sucre participent de ce même circuit.

 

Même son de cloche du côté de Serge Ahmed, directeur de recherche CNRS et neuroscientifique. Pour lui, le caractère addictif du sucre ne fait aucun doute. Pour étayer son propos, il s’appuie sur une expérience filmée dans laquelle un rat se dirige de lui-même vers le sucre lorsqu’il a le choix entre de la cocaïne et le sucre, apprend-on dans un article détaillé de Libération. Une autre expérience laissait le choix à 100 rats entre cocaïne et boisson sucrée. 94% ont opté pour la boisson sucrée.

Le sucre peut-il être comparé à une drogue ?

Peut-on être addict à un aliment ? Adobestock

Mais l’idée selon laquelle le sucre serait aussi addictif que la cocaïne ne fait pas consensus. Pour certains scientifiques, l’emploi même du mot “addictif” fait débat. Selon eux, notre relation au sucre peut être décrite comme une habitude, tout au plus une dépendance comparable à celle de la nicotine, mais pas une addiction comme aux drogues.

 

Apparenté notre relation à un aliment à un addiction à la drogue est débattu. La similitude et la récurrence des symptômes -notamment le manqueet l'impossibilité de se contrôler malgré les risques et conséquences négatives- sont questionnées par certains scientifiques. Le psychiatre Hisham Ziauddeen et le directeur de recherche CNRS au laboratoire de neurosciences cognitives de Strasbourg Jean Zwiller, entre autres, sont de cet avis. Le média Libération évoque dans leur article une expérience qui vise à démontrer que les rongeurs ne sont pas attirés par le sucre si la consommation est liée à un stimulus négatif. Avec la cocaïne, si. Les deux substances ne seraient alors pas comparables

 

On ne peut donc ni affirmer ni réfuter que le sucre est aussi addictif qu'une drogue, les scientifiques n'étant pas tous d'accord. En revanche, un consensus existe sur les effets délétères sur la santé d'une consommation excessive de sucre. Voici 10 conseils pour réduire votre consommation de sucre naturellement.

Vidéo suggérée

Dans le même univers