• Connexion
  • Inscription
Le sirop d’agave est-il meilleur pour la santé que le sucre en poudre ?

Le sirop d’agave est-il aussi healthy que sa réputation ne le laisse penser ? Un temps très apprécié des influenceurs food qui vantaient son côté “peu calorique”, son haut pouvoir sucrant et son faible indice glycémique, cette image d’un produit sucrant meilleur que le sucre s’ébrèche doucement. 

Voir la suite de cet article plus basLe sirop d’agave est-il meilleur pour la santé que le sucre en poudre ?
Vidéo suggérée Quels sont les produits de saison en juillet ? Video 1 sur 2

Sucre blanc vs sirop d'agave : l'un est-il meilleur que l'autre ? Adobestock

Dans une recette d'overnight oats aux fraises, sur une tartine de ricotta avec des pêches en quartier ou pour sucrer un gâteau : le sirop d’agave a une place de choix en pâtisserie. Pendant longtemps, on lui attribuait même une image “healthy” en comparaison du sucre en poudre. Est-ce toujours le cas ? Le sirop d’agave est-il vraiment meilleur pour la santé que le sucre en poudre ?

Idée reçue N°1 : le sirop d’agave est moins calorique que le sucre blanc

C’est vrai : Pour la même quantité, le sirop d’agave apporte 310 calories contre 400 calories pour le sucre blanc. Bien que la différence ne soit pas non plus énorme, elle est tout de même à prendre en compte. Surtout que le sirop d'agave a un pouvoir sucrant supérieur au sucre blanc ; il faudrait donc en mettre moins pour ressentir le même goût sucré.

Idée reçue N°2 : le sirop d’agave est plus naturel que le sucre blanc

Qu’entend-on par “naturel” ? Certes, le sirop d’agave est naturel puisqu’il est extrait de la sève d’un cactus. Mais le sucre blanc provient lui aussi d’une plante : soit la betterave soit la canne à sucre. Il est donc tout aussi “naturel” que le sirop d’agave si on entend par là “issu d’un élément de la nature”.

Si vous employez “naturel” dans le sens de “brut”, “non traité”, détrompez-vous. Pour produire du sirop d’agave, on prélève la sève de l’agave bleu, un cactus mexicain. Cette sève est ensuite cuite pour réduire (comme une sauce ou un jus de viande) et se concentrer en saveurs. Après le raffinage, on obtient du sirop d’agave. Le sucre blanc, s’il provient de la betterave sucrière comme c’est majoritairement le cas, n’est pas traité car naturellement blanc. En revanche, s’il provient de la canne à sucre, il est raffiné pour blanchir. Si vous êtes un peu perdu entre sucre blanc, sucre de canne, sucre roux, vergeoise et toutes les autres variétés de sucre, on vous conseille notre article détaillé.

Idée reçue N°3 : le sirop d’agave contient plus de nutriments que le sucre blanc

C’est vrai. Le sirop d’agave contient des minéraux (magnésium, calcium, potassium) tandis que le sucre blanc ne contient aucun nutriment, qu’il soit raffiné ou non. On parle alors de calories vides.

Idée reçue N°4 : Le sirop d’agave est un “bon” sucre en comparaison au sucre blanc

Il n’y a pas de bon ou de mauvais sucre. Comme on le disait, le sirop d’agave contient un peu de sels minéraux, en faible quantité. Mais ce n’est pas cela qui doit lui conférer un statut de “bon” sucre. Du sucre, c’est du sucre. Une consommation excessive et régulière aura les mêmes effets néfastes sur la santé (diabète, surpoids, maladie du soda) quel que soit le type de sucre comme on l'apprend dans l'article du Figaro Santé qui nous sert de source pour notre papier.

L’enjeu principal lié au sirop d’agave, c’est sa concentration élevé en fructose : il est constitué jusqu’à 90% de fructose pur. En trop grande quantité, le fructose est stocké sous forme de graisse. On explique en détails le rôle du foie dans le stockage de la graisse dans notre article sur Le monde merveilleux du gras dans notre organisme.

Idée reçue n°5 : le sirop d’agave a un indice glycémique faible

Des fois oui, des fois non. En réalité, l’indice glycémique du sirop d’agave dépend de sa qualité. Il peut être de 15 (ce qui correspond à un IG bas) comme de 35 (ce qui correspond à l’IG du sucre blanc). IG bas ou élevé, ça change quoi ?

L’indice glycémique indique la rapidité avec laquelle le sucre se diffuse dans le sang. Plus l’IG est élevé, plus le sucre va rapidement se propager et nous donner un coup de boost éphémère. Une fois qu’il s’est diffusé très rapidement, on ressent un coup de barre, un manque d’énergie et une envie de grignoter pour pallier ce manque. On vous explique en détails ce que signifie l'indice glycémique des aliments que vous consommez.

Sirop d’agave vs sucre blanc : match nul

Loin de vouloir diaboliser le sirop d’agave ou d’encenser le sucre en poudre, cet article a simplement vocation à rappeler qu’il n’y a pas de bon ou de mauvais sucre. Le danger vient d’une consommation excessive, quelle que soit la source des glucides. L’autre risque, d’où notre volonté d’écrire un article sur le sujet, c’est de penser à tort que tel ou tel produit sucrant est saint et par conséquent ne pas être conscient qu’il ne faut pas en abuser.

Si vous préférez les saveurs et la texture du sirop d’agave ou que vous voulez profiter de ses quelques nutriments, mettez-en dans votre fromage blanc, vos gâteaux ou sur votre tartine du matin et faites-vous plaisir. Mais gardez à l’esprit que le sirop d’agave, malgré son étiquette “healthy”, reste du sucre.

Sources : Figaro santé, Anses

Dans le même univers