• Connexion
  • Inscription
Mes 10 films chouchou autour de la cuisine

Quand on est passionné de cuisine, on ne résiste pas aux films qui traitent du sujet. On les attend avec impatience et on les déguste avec gourmandise. Voilà ma liste. Elle n’est pas exhaustive car je ne peux parler que de ceux que j’ai déjà vus.


 

Les délices de Tokyo

L’histoire démarre avec le vent qui souffle dans les mythiques cerisiers en fleurs japonais.  Wakana, une collégienne et ses amies font une pause dans l’échoppe modeste de Sentaro pour goûter aux traditionnels Dorayakis (2 pancakes japonaises fourrées d’une pâte de haricots rouges longuement confits appelée « An »).

Une femme âgée, Tokue s’approche de l’échoppe et propose ses services pour préparer sa recette de pâte de haricots rouges confits qui fait tout le succès ou non des Dorayakis.  Commence alors une formidable histoire de transmission culinaire, d’amitié, de respect entre les générations, d’amour des bonnes choses et de respect des produits.


Les Délices de Tokyo
Les Délices de Tokyo Bande-annonce VO

Julie & Julia

C’est le destin mêlé de 2 femmes américaines : Julia Child et Julie Powell.

Julia Child est une icône aux Etats-Unis. C’est elle qui a vraiment fait connaitre la cuisine française aux Etats-Unis,  la fois dans ses livres et dans ses nombreuses émissions de cuisine à la télévision. C’est en 1948, alors qu’elle vit à Paris avec son mari qu’elle a suivi pour son travail qu’elle se prend de passion pour la cuisine française et sort diplômée du Cordon Bleu.

Cinquante ans plus tard, Julie Powell a 30 ans et, alors qu’elle s’ennuie dans son travail elle se met en tête de se donner 365 jours pour cuisiner les 524 recettes du livre de Julia Child - Mastering the Art of French Cooking. Elle raconte ses aventures dans un blog qui a connu un succès incroyable. 

 

L'odeur de la papaye verte

Le film démarre à Saigon en 1951. C’est l’histoire d’une petite fille de 10 ans, Moi qui entre au service d’une famille. Elle y apprend notamment à faire la cuisine grâce à l’observation des gestes de Ti. C’est un film contemplatif sur la vie d’une famille mais aussi un formidable film sur la transmission culinaire et les gestes liés à la cuisine du quotidien.

 

Tampopo

C’est le film sur la cuisine le plus étrange que je n’ai jamais vu. 

Tampopo, c’est une jeune femme qui tient une échoppe de soupes de nouilles (Ramen) dans un quartier populaire de Tokyo. Goro, un routier trouve que sa soupe de nouilles n’est pas terrible. Ils partent alors sur les routes pour comprendre comme faire les meilleurs Ramen du monde.

Le film n’est dispo qu’en vo avec des sous titres mais c’est à voir absolument.

 

Le festin de Babette

Babette est française. En 1871, elle quitte la France pour la côte sauvage du Jutland au Danemark. Elle devient la domestique et la cuisinière des deux très puritaines filles du pasteur et s'intègre facilement dans l'austère petite communauté. Après quatorze années d'exil, elle a les moyens financiers de revenir dans son pays. Elle propose avant son départ de préparer un diner français dns les règles de l’art. C’est un film incroyable sur le partage et surtout sur la cuisine qui permet de briser les tabous et de dérider même les personnes les plus austères.

Le chocolat

Ce film, c’est un peu comme un conte. Dans les années 60, Vianne Rocher s'installe avec Anouk, sa petite fille, à Lansquenet, une toute petite ville française. Elle ouvre une boutique de bons bonbons de chocolat qu’elle prépare elle-même. Elle n’a pas son pareil pour deviner  les goûts de chacun, c’est tout juste si elle n’ensorcèle pas ses clients avec des chocolats. Ce n’est évidemment pas du coup de tout le monde, certains notables de la ville pensent qu’elle les incite au pécher de gourmandise.

Un très beau film sur la gourmandise, l’acception des différences.

 

Les saveurs du Palais

Hortense Laborie est une cuisinière réputée qui vit dans le Périgord. Elle se retrouve du jour au lendemain propulsée au Palais de l'Élysée pour préparer les repas personnel du président de la République, personnage très épicurien. Malgré les jalousies des chefs de la cuisine centrale, Hortense arrive à s’imposer grâce à son caractère et à sa cuisine du cœur qui ravie le président. 

Cette femme dans un monde d’homme réussira-elle à continuer à faire une cuisine de cœur ?

 

The Lunchbox

A Bombay, une jeune femme prépare la Lunchbox quotidienne de son mari avant qu’elle ne soit récoltée à domicile comme d'autres milliers de Lunchboxes, avant d'être livrée au bureau de son mari. Sa Lunchbox, préparée avec beaucoup d'amour dans l'espoir de reconquérir son mari est dégustée par erreur par un autre homme, proche de la retraite.

C’est le début d’une belle histoire sur la cuisine, l'amour, la solitude et l’amitié.

 

Ratatouille

Un dessin animé sur la cuisine des grands chefs dans lequel c’est Rémy, un jeune rat qui a le rôle principal, ce n’est pas banal. C’est l’histoire d’une passion, de courage, de travail et d’émotions lies à la cuisine.

 

A VIF

C’est l'histoire d'un chef étoilé, Adam Jones, qui s'est brûlé les ailes à Paris (drogue, femmes, etc.), qui a disparu de la circulation pour revenir à Londres avec l'ambition de décrocher 3 étoiles dans un hôtel londonien.

On y sent bien la souffrance, la passion, l'arrogance, la fierté maladive et le coté incroyablement compétitif des chefs. Ce film donne aussi un aperçu de ce que peut donner le système des étoiles du fameux guide Michelin, comment les chefs vivent les critiques, le rôle des femmes en cuisine, etc.

Vidéo suggérée