• Connexion
  • Inscription
Raya et Le Dernier Dragon, un chouette film avec la cuisine en filigrane

Le nouveau film d'animation de Disney sort sur les écrans ce vendredi 4 juin et c’est une très belle façon de retourner au cinéma. C’est la première fois que les studios Disney s'aventurent dans la culture et les traditions du Sud-Est de l’Asie et cela nous a donné furieusement envie de cuisiner les spécialités de ces pays. 


 

Ca parle de quoi ?

Il y a fort longtemps, au royaume imaginaire de Kumandra, humains et dragons vivaient en harmonie jusqu’au jour où une force maléfique s’abat sur le monde. Les dragons doivent alors se sacrifier pour sauver l’humanité. Quand cette force revient 5 siècles plus tard, Raya, une guerrière solitaire, se met en quête du légendaire dernier dragon pour restaurer l’harmonie sur la terre de Kumandra, au sein d’un peuple désormais divisé. 

 

Ce film d’animation aux images époustouflantes est un long voyage de découverte (du monde et de soi) qui traite de la confiance et de l’entraide, le secret pour réussir à rétablir la paix. Le tout étant une aventure fantastique pleine d’humour et d’émotions et qui porte un message d’espoir. Vous allez forcément reconnaître vos propres expériences de vie dans ce film.

 

Tournage et Covid-19

Pour la petite histoire, une partie de la production a eu lieu lors du premier confinement lié à la pandémie de Covid19. Raya et Le Dernier Dragon a été tourné dans plus de 450 lieux différents. En effet, une bonne partie de la production a été réalisée depuis les domiciles des artistes et techniciens. La mise en place de ce travail en distanciel de près de 900 personnes s’est faite très rapidement, pour que tout le monde soit opérationnel à la maison en deux semaines. 

 

La vie est pleine de surprises. La confiance et l’unité étant le thème du film Raya et le dernier dragon, les cinéastes se sont retrouvés à décliner eux-mêmes ce thème dans leur vie.

 

Dans la version originale, c’est Kelly Marie Tran (Star Wars, Sorry for your Loss, etc) qui prête sa voix à Raya, et Awkwafina (Crazy Rich Asians, l’adieu, etc) qui double le légendaire dernier dragon.

Dans la version française, Géraldine Nakache prête sa voix au légendaire dragon Sisu, et Émilie Rault interprète la guerrière déterminée, Raya.

 

Raya Et Le Dernier Dragon et la cuisine

750g

Raya et Le Dernier Dragon n’est pas un film d'animation sur la cuisine mais on la retrouve en filigrane tout au long de l’aventure puisqu’elle permet de véhiculer des messages et des symboles. La cuisine est également un formidable moyen de montrer bon nombre d’aspects de la culture des différents pays d’Asie du Sud-Est. 

 

On retrouve la cuisine dans plusieurs scènes du film (la soupe Tom Yum du père de Raya, le fruit du jacquier de Raya, le “Congee” et le riz en général).

 

Le père de Raya organise un festin pour réunir les 5 factions. Il part du principe que s’ils arrivent à dialoguer et à échanger sur leurs problèmes tout en se régalant, une règle d’or dans les pays de l’Asie du Sud-Est, il va pouvoir à nouveau réunir le peuple de Kumantra. C’est là qu’il prépare sa Tom Yum Soup, à partir des spécialités de chacune des 5 factions : la pâte de crevettes (faction Tail), la citronnelle (faction Talon), les pousses de bambou (faction Spine), le piment (faction Fang) et le sucre de palme (faction Hart). Cette soupe représente la beauté et l'harmonie qui pourraient arriver si les 5 factions arrivaient à nouveau à se réunir en une nation. 

Comme dans la soupe, l’harmonie est apportée par l’équilibre entre les 5 factions. 

Malheureusement, avant qu’ils puissent se régaler, une trahison gâche le repas. 

 

Voir notre interprétation de cette soupe dans notre vidéo de Tom Yum Soup ou la soupe de Kumandra.

 

Le “jackfruit jerky” préparé avec le fruit du jacquier symbolise la méfiance de Raya envers les autres. C’est plus un plat pour se rassasier qu’un plat à partager. A l'opposé de la soupe de son père riche en saveurs et en ingrédients, ce plat est plutôt sec et sans goût, symbole de la méfiance qui empêche le partage.

 

Le film Raya et Le Dernier Dragon montre vraiment que le fait de partager un repas permet de communiquer, de s’ouvrir aux autres et de comprendre leur histoire personnelle. On voit bien cela dans la scène du “congee”. Raya, une fois ses doutes envolés quant à la possibilité que sa nourriture soit empoisonnée, partage avec le dragon un bol de “congee”,  un porridge salé à base de riz, de crevettes, d’oignons nouveaux et d’oignons croustillants. 

 

Le riz quant à lui joue un rôle important dans Raya et Le Dernier Dragon. Il est utilisé comme offrande de paix entre une faction qui en a assez et une faction qui en manque. Tout au long du film, Le riz est utilisé comme symbole et non pas comme un simple ingrédient.

 

Le rôle de la nourriture et des repas partagés comme symbole de l’unité est universel. On pense tout de suite à l’expression “rompre le pain”.

Le film Raya et Le Dernier Dragon n’est pas un film sur la cuisine mais il met unà point d’honneur à faire passer un message : le repas comme moyen d’unifier les membres d’une famille mais aussi les personnes d’une société, d’un pays ou de plusieurs pays entre eux. C’est vrai en Asie du Sud- Est et partout ailleurs dans le monde.

 

Infos pratiques

Raya Et Le Dernier Dragon, Sortie le vendredi 4 juin 2021 sur Disney +. Film à partir de 6 ans.