Connexion

Pourquoi vous ne mangerez sans doute pas d'insectes dans le futur ?

Une bonne nouvelle ? Pas vraiment...

Vous n'aimez pas les insectes, vous les fuyez même et si l'on vous dit que dans l'avenir ils seront au cœur de votre alimentation, vous faites une moue de dégoût. Ne me dites pas par contre que petit, vous n'avez pas fait un vœu, une coccinelle sur le bout du doigt, espérant secrètement que celle-ci s'envole pour qu'il se réalise.

Les insectes sont essentiels à notre écosystème et la synthèse de 73 études à paraître dans la revue Biological Conservation pointe un bilan "effrayant" du déclin des insectes dans les milieux naturels du monde entier. De là, on peut imaginer que la consommation d'insectes n'est pas pour demain. Décryptage...

Pourquoi cette extinction des insectes en quelques décennies ?

Les scientifiques, auteurs de ce bilan pointent du doigt nos modes de production pour l'alimentation. Après de nombreuses années d'agriculture intensive et d'utilisation de produits pesticides particulièrement nocifs, le milieu naturel a connu des bouleversements parfois irréversibles mettant en péril ainsi l'habitat des insectes de nos campagnes.

Le premier signal d'alarme d'ailleurs a été celui de la disparition de nombreuses colonies d'abeilles qui curieusement ont fini par survivre plus facilement en ville malgré la pollution (les ruches célèbres désormais à Paris comme celles sur les toits de l'Opéra en sont la preuve).

Même si cette étude s'est principalement intéressée à l'Europe et aux Etats-Unis, il semble que ce phénomène soit mondial pour l'ensemble des insectes. On constate par exemple, une chute de 98 % des insectes terrestres en Allemagne et à Porto Rico. En Angleterre, ce sont les papillons et papillons de nuit qui ont décliné de 58 % en moins de 10 ans. Sans oublier les vers dans le sol qui périclitent eux aussi.

Quel est le rôle des insectes dans notre ecosystème ?

A ce rythme, si rien n'est fait, d'ici 1 siècle il n'y aura plus aucun insecte sur terre. Et pourtant ils sont incontournables pour le bon fonctionnement des écosystèmes. Non seulement, en se déplaçant de fleurs en fleurs, ils assurent l'indispensable pollinisation des plantes (et n'oubliez pas ce miel délicieux élaboré par les abeilles), mais ils ont aussi la base de la nourriture de nombreux autres animaux, oiseaux, poissons, reptiles, amphibiens. Sans insectes, ces animaux ne pourront pas survivre.

C'est donc bien l'équilibre global de notre monde qui est en jeu mais aussi celui que nous voulons laisser à nos enfants et aux générations futures. On peut alors se poser la question de la survie du genre humain si des maillons sont manquants dans la chaîne alimentaire.


Pas de panique, les insectes en plat de résistance, ce n'est pas encore pour demain mais cette nouvelle n'est pas si bonne que cela puisqu'elle laisse présager un avenir pas vraiment rose pour notre milieu naturel et donc pour nous.

A chacun, à son niveau peut être, de faire un petit geste pour enrayer cette catastrophe annoncée à commencer par des produits d'entretien faits maison comme notre produit au vinaigre blanc et écorces d'agrumes, des solutions naturelles pour éloigner les fourmis (des demi-citrons par exemple sur leur passage) et puis cette petite araignée dans un recoin de la maison (signe d'une maison saine, mais oui...), ne l'écrasez pas, elle participe à l'équilibre de votre environnement.

Vidéo suggérée

Recettes suggérées