Logo de la boutique de 750gPanier
Mon compte
  • Inscription

Tomates : Pulpe, coulis, Passata, concentré, concassées, Polpa. S'y retrouver et bien les utiliser

S’il y a bien un produit qui nous dépanne quand les tomates ne sont pas de saison et/ou que l’on n’a pas le temps de faire une sauce maison, ce sont les conserves et les bocaux de tomates sous toutes leurs formes. Ils nous rendent de fiers services dans notre cuisine de tous les jours.

 

Nous avons eu la chance de goûter aux produits de chez Mutti, une entreprise familiale italienne qui apporte un soin tout particulier aux produits à base de tomates. L’entreprise a 118 ans et ils sont aujourd’hui les N°1 de la conserve de tomates en Italie (N° 2 en France et N° 1 pour la Polpa). La famille Mutti a reçu sa première récompense en 1911, une Médaille d’Or, pour le double concentré lors de l’Expo internationale de l’industrie et de l’agriculture à Rome. En 1951, ils inventent le concentré de tomate en tube qui est aujourd’hui un produit du quotidien  partout dans le monde.  

 

Le secret de leur succès : de bonnes tomates cultivées en agriculture raisonnée en plein champs chez 350 exploitations agricoles, situées dans un périmètre de 200 km aux alentours de l’usine, une récolte à pleine maturité et très peu de transport.

 

On vous dit tout sur les produits à base de tomates et leur utilisation ?

La pulpe de tomates ou tomates concassées ou Polpa

C’est la même chose, seul le nom diffère. C’est un produit brut. Le jour de la récolte des tomates, toujours à pleine maturité, les tomates sont triées, lavées puis concassées à température ambiante avec la peau et les graines. Elles sont ensuite mises en boite et pasteurisées. Il reste un peu de jus dans la boite et on sent encore la chair de la tomate puisqu’elle n’est pas broyée en purée mais juste concassée, c'est-à-dire coupée en dés. C’est le produit qui se rapproche le plus de la tomate fraiche car il n’y a pas de cuisson.

On l’utilise à la fois dans les plats mijotés et dans les plats au four car elle supporte les cuissons longues mais aussi dans des mets qui demandent la texture d’une tomate fraiche, comme une pizza par exemple, une tarte à la tomate ou la fameuse bruschetta italienne.

La purée de tomates, Passata ou coulis

Les 3 noms sont équivalents et dépendent des marques et des pays. Bien entendu, la texture est plus ou moins épaisse selon les marques. Chez Mutti, on appelle cela de la Passata. Les tomates sont broyées à chaud entières avec leur peau, le jus est ensuite séparé de la peau, des pépins et de la cellulose par un procédé de centrifugation. On obtient une purée assez épaisse. Contrairement à la polpa, vous ne trouverez pas l’eau de végétation des tomates, ni la texture des tomates. La Passatta est chouette dans les recettes de pâtes, comme les penne à l’arrabiata par exemple.

 

Secret de chef : ajoutez en fin de cuisson des tomates cerise en boite de chez Mutti pour avoir à la fois l’onctuosité apportée par la Passata et la texture apportée par les tomates cerise.

Les tomates pelées

Les tomates sont pelées le jour de la récolte avant d’être mises en boite. Elles gardent leur fermeté et on les utilise quand on veut à la fois la saveur de la tomate mais aussi sa texture. Elles peuvent être utilisées pour les cuissons longues. Pensez à les écraser un peu en fin de cuisson. Il existe chez Mutti une version « tomates cerise » non pelées pour le coup, et qui sont magiques en fin de cuisson avec des pâtes ou du poisson.

 

Le top : les tomates pelées AOP San Marzano » qui sont des tomates 100% italiennes cultivées exclusivement dans les zones de l’Agro Sarnese-Nocerino (Région de la Campanie). Elles sont bien charnues et se prêtent aux cuissons longues tout en gardant la saveur de la bonne tomate cultivée en plein champs.

 

Le concentré de tomates

On utilise le même procédé que pour la purée mais on fait cuire la purée à basse température (65°C) afin de faire évaporer le jus de végétation des tomates et donc de concentrer les saveurs. La texture du concentré est très épaisse. On l’utilise dans les cuissons longues, seul ou en en complément de tomates concassées mais aussi en fin de cuisson pour apporter une bonne saveur de tomates.

Selon s’il s’agit d’un double concentré ou d’un triple, il faudra :

 

  • 4,5Kg de tomates fraiches pour 1 kg de simple concentré
  • 5,5Kg pour le double concentré
  • 7kg pour le triple concentré 

 

Vidéo suggérée