• Connexion
  • Inscription
Voici la quantité idéale de fromage que nous devrions manger par jour selon une étude scientifique

Les amateurs de fromage le savent, il est difficile de se modérer quand on commence à en manger. Cependant, consommé en quantité raisonnable, le fromage peut être un atout pour notre santé. Des experts ont déterminé la quantité idéale à consommer quotidiennement.

Voir la suite de cet article plus bas
Vidéo suggérée Quels sont les produits de saison en décembre ? Video 1 sur 2

Adobe Stock

La France est mondialement reconnue pour ses fromages, avec plus de 1200 variétés différentes. En moyenne, chaque habitant en consomme 26 kg par an ! Malheureusement, le fromage souffre d'une mauvaise réputation, étant considéré comme trop gras et pouvant favoriser l'apparition de cholestérol ainsi que le risque de maladies cardio-vasculaires. Pourtant, il contient des nutriments essentiels pour notre organisme, notamment des protéines, du calcium et des vitamines. Les fromages au lait cru, non pasteurisés, peuvent également favoriser la santé de notre flore intestinale grâce à leurs probiotiques. De plus, pour les sportifs, les protéines de lactosérum et de caséine présentes dans le fromage peuvent améliorer la récupération après l'exercice et stimuler la synthèse des protéines musculaires.

Un potentiel risque réduit de maladie cardiaque

Des études scientifiques ont été menées pour évaluer l'impact du fromage sur les maladies cardio-vasculaires. Une étude publiée dans le journal scientifique The Lancet, regroupant 135 000 participants dans 21 pays, n'a trouvé aucune corrélation entre la consommation de produits laitiers, y compris le fromage, et le risque de maladie cardiaque ou d'événements coronariens majeurs. En réalité, cette étude a démontré que ceux qui consommaient plus d'une portion de produits laitiers entiers ou faibles en gras par jour présentaient un risque réduit de maladie cardiaque, de crise cardiaque ou de décès dû à des problèmes cardiaques. Une autre étude, publiée dans le European Journal of Nutrition et regroupant les données de 15 grandes études basées sur la population avec plus de 200 000 sujets au total, a également rapporté une relation inverse entre la consommation de fromage et les maladies cardio-vasculaires. Les personnes qui consommaient fréquemment du fromage avaient jusqu'à 18 % moins de risques de développer une maladie cardiovasculaire, jusqu'à 14 % moins de risques de développer une maladie coronarienne et jusqu'à 10 % moins de risques d'accident vasculaire cérébral que celles qui en consommaient peu ou pas du tout.

Attention à ne pas en abuser !

Cependant, il est important de ne pas en abuser. Le fromage est un aliment très salé, riche en calories et contenant également beaucoup de graisses saturées ! Que ce soit lors d'un plateau apéritif ou de généreuses planches de fromages, il est facile de se laisser tenter et de consommer en excès, ce qui aurait un effet inverse sur notre santé.

 

Les auteurs de l'étude du European Journal of Nutrition suggèrent une consommation quotidienne d'environ 40 g de fromage, soit l'équivalent d'une portion de camembert pour profiter des bienfaits contre les maladies cardio-vasculaires. 

 

Dans le même univers