Logo de la boutique de 750gPanier
Mon compte
  • Inscription

5 astuces piquées aux chefs pour optimiser notre râpe Microplane

On la connaît pour zester les citrons ou les oranges. Mais elle sait faire bien d’autres choses encore. Suivez les conseils de notre chef pour utiliser au mieux votre râpe Microplane !

 

Des épices bien dosées 

 

La râpe Microplane est parfaite pour toutes les épices assez dures comme la noix de muscade, la fève tonka ou encore les bâtons de cannelle… et même l’anis étoilé ! Ces épices étant assez « prenantes » et puissantes, mieux vaut les intégrer avec parcimonie dans les recettes, pour ne pas casser les saveurs. Un ou deux passages de râpe suffisent !

 

Une pointe d’ail ! 

 

Lorsque vous souhaitez l’utiliser en toute petite quantité, par exemple pour relever une vinaigrette ou pour sublimer un curry en fin de cuisson, sortez votre râpe Microplane du tiroir ! Cela marche aussi pour l’ail noir (cet ail longuement confit, à la saveur légèrement acidulée et sucrée)…. D’autant qu’il est relativement onéreux et se doit d’être utilisé avec la plus grande parcimonie !

 

Des fromages bien râpés

 

Parmesan, Pecorino, Gouda ou vieille tomme, tous les fromages à pâte dure lui conviennent et rien ne lui résiste ! Pour obtenir des copeaux encore plus fins, n’hésitez pas à placer votre morceau de fromage environ 30 minutes au congélateur avant de le faire glisser sur la lame (Un conseil, n’exercez pas de pression sur la surface de coupe, c’est inutile et cela risque de l’user précocement).

 

Des décos parfaites

 

Rien de tel que la Microplane pour décorer une verrine ou un trifle avec une poudre de speculoos, de palets bretons… ou encore de chocolat. C’est vraiment la petite touche finale qui change tout !

 

Des tartes impeccables

 

Quoi de plus esthétique et appétissant qu’une tartelette aux bords bien nets et bien lisses ? Pour cela, rien de plus simple ! Après cuisson, passez la râpe (en la gardant bien droite) sur les bords. Vous ôterez toutes les aspérités, sans abîmer la tarte, et obtiendrez une finition propre et précise.

 

Derniers conseils, pour les maladroits, sachez qu’il existe un gant de protection qui vous évitera de vous blesser ! Et pour prolonger la vie de votre râpe, lavez-la aussitôt après usage sous l’eau froide, avec une brosse (évitez le lave-vaisselle ou l’eau chaude qui abîme la lame), et rangez-la dans son étui de protection. 

 

Merci à Véronique Lemarec, professeur de cuisine et chef démonstratrice chez/pour Microplane.

Vidéo suggérée