Connexion

Ces aliments à acheter absolument en version bio

Les bienfaits d’une alimentation bio sont désormais clairement démontrés. A défaut de consommer 100% bio, voici la liste des aliments qu’il vaut la peine d’acheter certifiés « AB». 

 

Les fruits : fraise, pomme et raisin

 

Aussi délicieuse que fragile, la fraise reçoit un nombre impressionnant de traitements et 90% contiennent des résidus de pesticides*, dont certains sont interdits en France. Rien de tel qu’une fraise bio cultivée localement pour se régaler de tous ses bienfaits sans arrière-pensée. 

 

La pomme elle aussi subit de nombreux traitements chimiques. Si on ne peut la consommer bio, il est alors impératif de la peler. Mais l’on se prive du même coup de quantité de fibres, d’antioxydants et de vitamines.

 

La vigne est l’une des cibles privilégiées des insectes. Et les raisins sont donc un véritable concentré de pesticides lorsqu’ils sont cultivés hors des règles de l’agriculture biologique ou raisonnée. A noter que le vin aussi contient de nombreux résidus de pesticide. Voici donc une boisson qu’il est vivement recommandé de consommer bio (mais toujours avec modération bien entendu).

 

Les légumes : salade, poivron, pomme de terre et concombre

 

Derrière ses apparences robustes, la pomme de terre reçoit, lors de sa culture, pas moins de 5 traitements aux pesticides. Même une fois pelé, le tubercule préféré des Français est un véritable concentré de produits chimiques.

 

Dénuée de toute protection, la salade est à la merci des insectes et des maladies. Et subit donc, en agriculture conventionnelle, de nombreux traitements. Pour éviter d’assaisonner votre salade aux produits chimiques, choisissez-la biologique !

 

Les poivrons sont eux aussi très exposés aux pesticides, tout comme les concombres.

 

La viande de bœuf et le poulet

 

Non seulement le bœuf et le poulet non bio contiennent des résidus de pesticides liés à l’alimentation de l’animal, mais, surtout, ils sont le plus souvent traités préventivement aux antibiotiques et supplémentés en hormones. Pour une viande goûteuse et de qualité, scrutez sa provenance et privilégiez les petits élevages bio. 

 

Le lait et les produits laitiers de vache 

 

Le lait et les produits laitiers contiennent, en moyenne, 5 fois plus de résidus de pesticides que les végétaux. Un phénomène lié à la bio-concentration qui touche également la viande. Pour éviter de boire du lait aux hormones et aux antibiotiques, choisissez-le bio sans hésiter !

 

Les céréales complètes

 

La culture intensive des céréales contraint de nombreux agriculteurs à arroser leurs champs de produits chimiques. S’ils sont meilleurs pour la santé, le blé, l’avoine et le riz complets ne sont pas débarrassés de leur enveloppe (le son), sur laquelle se dépose les pesticides. Il est donc vivement recommandé de les choisir bio. 

 

Les œufs

 

Au-delà des résidus pesticides liés à l’alimentation des poules, les œufs non bio présentent un plus grand risque de contamination à la salmonelle. En cause : les conditions d’élevage qui impliquent une plus grande exposition des animaux aux déjections contenant cette bactérie dangereuse pour l’homme. Ces risques sont largement diminués par l’élevage des poules en plein air. 

 

*Selon une étude de l’ONG Générations futures

 

Vidéo suggérée