• Connexion
  • Inscription
Connaissez-vous cette astuce pour rendre la rhubarbe moins acide et filandreuse ?

Alors que la saison de la rhubarbe bat son plein, une question se pose : comment rendre ce fruit printanier plus doux et moins filandreux ? On vous répond ! 

Voir la suite de cet article plus basConnaissez-vous cette astuce pour rendre la rhubarbe moins acide et filandreuse ?
Vidéo suggérée Quels sont les produits de saison en juin ? Video 1 sur 2

Adobe Stock

Si on adore la rhubarbe pour son petit goût fruité, il y a en revanche deux choses qui peuvent facilement rebuter : son acidité parfois trop prononcée ainsi que son côté filandreux assez désagréable en bouche. Heureusement, une astuce toute simple permet de rendre la rhubarbe plus délicieuse que jamais. On la doit à France Bleu, et voici !

Comment rendre la rhubarbe moins acide

Cette acidité si caractéristique de la rhubarbe est due à l’acide oxalique, un composant présent en grande partie dans ses feuilles. Plus ces dernières poussent, plus la quantité d’acide augmente… mais pas de panique ! Vous pouvez adoucir cette saveur parfois désagréablement en la faisant simplement dégorger comme on peut le faire avec le concombre.


Pour cela, lavez soigneusement les tiges de rhubarbe avant de les couper en petits tronçons. Disposez-les dans un plat, puis saupoudrez de sucre. Pour chaque kilo de rhubarbe, 150 g de sucre est nécessaire. Vous pouvez monter la dose jusqu'à 200g si vous souhaitez plus de douceur. Couvrez le tout, puis laissez dégorger au moins 1h, au frais. Si vous n'êtes pas pressé, laissez même une nuit entière. Cela laisse le temps au sucre d'extraire l’eau contenue dans les fruits, ce qui réduira considérablement leur acidité. Le résultat ne sera donc que mieux. Une fois que la rhubarbe a bien dégorgé, égouttez-la, puis réalisez les tartes, gâteaux renversés et autres compotes de votre choix.

Éviter le côté filandreux de la rhubarbe

Après avoir corrigé l’acidité de la rhubarbe, un autre problème se pose : sa texture filandreuse. La clef, pour éviter ce désagrément en bouche, c’est de faire les bons choix. Pour cela, choisissez des tiges de rhubarbe plus jeunes qui seront inévitablement plus tendres. Pour les reconnaître, rien de plus simple : elles sont généralement plus minces et fermes, de couleurs rouge vif ou rose. Avec ses précieux conseils, vous n’avez plus d’excuses pour ne plus cuisiner la rhubarbe.

Dans le même univers