• Connexion
  • Inscription
Cru ou cuit, selon sa cuisson, ce légume peut faire grimper le taux de glycémie en flèche, voici donc comment le consommer !

Certains aliments engendrent un pic glycémique après leur consommation. Un spécialiste nous éclaire justement sur un légume particulièrement apprécié.

Voir la suite de cet article plus basCru ou cuit, selon sa cuisson, ce légume peut faire grimper le taux de glycémie en flèche, voici donc comment le consommer !
Vidéo suggérée Quels sont les produits de saison en juin ? Video 1 sur 2

Adobe Stock 

Il est généralement conseillé de manger 5 fruits et légumes par jour afin de faire le plein de vitamines. Mais pour que ces aliments soient vraiment bons pour la santé, saviez-vous que la façon dont vous les préparez a son importance. En effet, aujourd’hui, on vous parle d’un légume très consommé par les Français qui n’a pas du tout les mêmes propriétés pour la santé s’il est consommé cru ou cuit. On vous explique tout.

Les gâteaux industriels ou même les bonbons entraînent un pic de glycémie à cause de leur forte teneur en sucre. Certains aliments qu’on ne soupçonnerait pas contiennent, eux aussi, beaucoup de sucre : on parle de légumes à l’index glycémique élevé. C’est le cas, par exemple, de la carotte qui malgré ses nombreux bienfaits pour la vue, fait monter en flèche la glycémie. Le médecin nutritionniste Pierre Dukan a justement alerté sur le sujet via une vidéo Instagram.

 

Pour consommer malgré tout cet aliment riche en vitamine C et bêta carotène, tout dépend de sa cuisson. En effet, consommée crue son indice glycémique est bas car il ne s'élève qu'à 16. Elle permet alors de faire baisser le taux de sucre dans le sang : “lorsque la carotte est consommée crue, ses sucres sont emprisonnés dans une gangue de fibres très résistante qui freine leur passage dans le sang et l’élévation de la glycémie”. L’expert ajoute que les carottes crues “laissent passer au compte-goutte” le sucre dans le sang et est donc “sans conséquences sur la glycémie”.

Un indice glycémique proche de 50

Le vrai problème se pose quand on fait cuire les carottes car ces dernières contiennent différentes formes de sucre comme du saccharose, du glucose et du fructose, qui ne seront pas assimilés de la même manière avec la cuisson. Cette dernière va augmenter l’indice glycémique de ce légume qui sera alors “ 3 à 4 fois plus élevé” que des carottes crues, précise le spécialiste. Ainsi, la glycémie d’une carotte cuite “dépasse généralement les 50”. Pourquoi ? Car la cuisson va “prédigérer “ les fibres présentes dans la carotte, celles-là même qui permettaient aux sucres du légume de passer très doucement dans le sang. Ainsi, les sucres libérés par le légume passent en trombe dans le sang en élevant fortement la glycémie”. Verdict ? Cela entraîne une hausse de la glycémie après l’avoir mangée ! 

 

 

Vous l’aurez donc compris misez plutôt sur les carottes râpées ou sur des bâtonnets de carotte qui en plus d’être bons pour la santé permettent d'éviter un pic glycémique trop élevé. 

Dans le même univers