• Connexion
  • Inscription
Faisan d'Antigneul
Icone étoile Icone étoile Icone étoile Icone étoile Icone étoile Icone étoile
3.5 / 5 19 avis
Imprimer
Icone flèche
Icone flèche
Avatar de Tartine Jeanne
Par Tartine Jeanne
Vous aimez le faisan ? C'est ma recette !

Ingrédients (4 personnes)

  • Persil platdu persil plat ciselé
  • Lardon200g de lardons
  • 1 feuille de laurier émiettée
  • Baie de genièvredes baies de genièvre
  • Sel ou sel finSel
  • PoivrePoivre
  • Oignon1 gros oignon haché
  • Beurre10g de beurre
  • Jus de raisin1,5L de jus de raisin rouge
  • Vin rouge½ L de vin rouge
  • Raisin sec200g de raisins secs
  • Cerneau de Noix200g de cerneaux de noix
  • 1 faisan

Préparation

Préparation :
Cuisson :
  1. 1
    Dans un wok, une sauteuse ou une cocotte, faire dorer le faisan de tous côtés dans le beurre. Oter le faisan de la cocotte et réserver.
  2. 2
    A feu vif, faire revenir les lardons, puis l'oignon haché avec le persil et le laurier. Saler, poivrer. Baisser le feu et remettre le faisan dans la cocotte.
  3. 3

    Ajouter la moitié des raisins secs, les baies de genièvre et mouiller avec le vin rouge, remuer le tout et laisser mijoter à couvert pendant 10 minutes.

  4. 4

    Ajouter le jus de raisin de sorte à ce que le faisan soit totalement immergé et laisser mijoter à feu très doux pendant 2h30 en ajoutant de temps en temps un peu de jus de raisin pour maintenir le niveau.

  5. 5

    A 10 minutes de la fin de la cuisson, ajouter le reste des raisins secs et les noix.

  6. 6
    Cuisson en deux temps :
    J'ai noté que le faisan était plus savoureux s'il était cuit en deux temps. Du coup, je prépare régulièrement mon faisan la veille et le fait cuire 2 heures. Le lendemain je le fais cuire à nouveau pendant 1 ou 2 heures. A la fin de la cuisson, la chair se détache toute seule et est fondante à souhaits!
    Celui de la photo a cuit près de 5 heures. A ce stade, le jus de raisin avait confit la viande, c'était vraiment délicieux.

Conseils

Accord mets-vins :
Le gibier, et plus précisément le faisan, généralement assez fort en goût (les faisans naturels et non pas ceux d'élevage qui sont gras et fades pour la plupart), réclame, à mon avis, un vin "qui se tienne", autrement dit quelque chose d'assez structuré mais d'élégant à la fois car il ne faudrait pas gâcher la finesse de la volaille. J'opte ici pour un Haut-Médoc, Chateau de Lamarque, Cru Bourgeois Supérieur. C'est un vin franc structuré et sur le fruit. Millésime 2000, fabuleux

Commentaires

Idées de recettes