Logo de la boutique de 750gPanier
Mon compte
  • Inscription

La compote de pommes revue et améliorée en 5 idées originales

La compote de pommes faite maison, c’est économique, écologique (car sans emballage) et souvent plus sain que les compotes du supermarché, car on y met le sucre qu’on veut (voire pas de sucre du tout). Trois bonnes raisons de s’y mettre. Une quatrième raison en bonus : c’est enfantin à faire. On coupe ses pommes en morceaux, on les met dans une cocotte avec un peu d’eau et éventuellement du beurre et du sucre (rien d’obligatoire). On laisse compoter et c’est tout. Vous maîtrisez la recette de base et vous voulez vous lancer dans des versions un peu plus excentriques ? Testez ces quelques idées.

 

Deux variétés pour une compote en deux textures

Si vous aimez les compotes « à morceaux », cette idée est pour vous. Elle consiste à utiliser deux variétés de pommes différentes - une variété qui devient très fondante à la cuisson et une variété plus ferme - pour obtenir une compote en deux textures. Pour le côté fondant, misez sur les Boskoop, Gala, Golden ou Canada, pour les morceaux, choisissez des Pink Lady ou des reine des reinettes.

 

Des noix pour une compote qui croque

Une idée toute simple pour ajouter du croquant au plus fondant des desserts : pendant que vos pommes cuisent, faites torréfier des cerneaux de noix en les plaçant quelques minutes sur une plaque dans un four à 180°C. Mélangez ensuite les noix à la compote.

 

Des épices qui changent de la cannelle

Dans les compotes, on relève souvent les pommes avec de la cannelle ou de la vanille. Pour varier les plaisirs, pensez aussi à la compote de pommes au gingembre ou ajoutez à vos pommes quelques pincées d’épices à vin chaud ou à pain d’épices. Un poivre de Timut (à la subtile saveur de pamplemousse), ajouté en fin de cuisson, devrait aussi assaisonner tout en finesse votre préparation.

 

La compote de pommes à l’orange

Pour marier les deux fruits phares de l’hiver, vous pouvez aussi cuire vos pommes dans le jus d’une orange fraîchement pressée et obtenir une compote parfumée à l’orange à laquelle vous pouvez ajouter des écorces d’orange confites

 

La compote pomme-courge

De la courge en dessert, l’idée n’est pas si incongrue : aux Etats-Unis la pumpkin pie (ou tarte à la citrouille) est d’ailleurs un incontournable le jour de Thanksgiving. Incroyablement onctueuse, la compote à la pomme et à la courge vous surprendra : comptez 5 pommes pour la moitié d’une courge butternut,faites compoter la courge et les pommes dans une cocotte avec un peu d’eau, de la cannelle et un peu de sucre. Mixez finement en fin de cuisson et servez frais après un séjour au frigo.

 

Vidéo suggérée