• Connexion
  • Inscription
La meilleure façon de faire un cheesecake
Imprimer
Icone flèche
Icone flèche
Avatar de 750g Le Guide
Par 750g Le Guide

Dessert emblématique des Etats-Unis et de Grande-Bretagne, le cheesecake a traversé les frontières pour arriver jusque dans nos assiettes. Cuit ou cru, tous les gourmands adorent son côté riche et crémeux. Savez-vous comment faire un cheesecake ? Grâce aux conseils de Chef Damien, la recette du cheesecake maison n’aura plus de secret pour vous. Onctueuse et gourmande, c’est une recette de cheesecake facile et rapide à faire. C’est la meilleure recette de cheesecake selon 750G Le Guide.

 

Ingrédients

4 personnes

Pour la base

  • Biscuit Petit Beurre200 g de biscuits Petit Beurre
  • Beurre100 g de beurre fondu

Pour l'appareil

  • Philadelphia600 g de philadelphia
  • Crème fraîche liquide150 g de crème fraîche liquide
  • Sucre120 g de sucre
  • Oeuf2 oeufs
  • Gousse de vanille1 gousse de vanille
  • Fécule de maïs15 g de fécule de maïs

Matériel

  • FouetFouet
  • Four traditionnelFour traditionnel
  • SaladierSaladier
  • Moule à manqué ou rond à charnièresMoule à manqué ou rond à charnières

Préparation

Préparation :
Cuisson :
Attente :
  1. 1

    Préparation de la base

    Concassez les biscuits dans un bol, ajoutez le beurre fondu et mélangez pour obtenir un mélange homogène..

    Versez le mélange dans le fond d’un moule à charnière puis tassez à l’aide d’une cuillère en faisant remonter très légèrement les bords. 

    Réservez au frais pour faire figer le beurre.

  2. 2

    Préparation de l'appareil à cheesecake

    Préchauffez votre four à 160°C.

    Dans un saladier, fouettez le fromage frais type philadelphia avec la crème fraîche épaisse.

    Ajoutez les graines de vanille, le sucre et fouettez.

    Ajoutez les œufs, la fécule de maïs et fouettez.

  3. 3

    Cuisson

    Versez l'appareil à cheesecake sur la base aux biscuits.

    Lissez la surface puis tapotez le moule sur le plan de travail pour avoir une surface bien lisse.

    Enfournez pendant 40 minutes environ.

    Le cheesecake ne doit pas colorer.

  4. 4

    Repos et dressage du cheesecake

    Laissez refroidir le cheesecake au frais en le recouvrant de film étirable, pendant quelques heures.

    Retirez le cercle à entremet ou le moule à charnière et servez.

Conseils

  

 

Conseils pour les ingrédients 

 

J’ai choisi des biscuits Lu car c’est ceux que je préfère et qu’ils sont riches en beurre. Mais vous pouvez en prendre d’autres selon vos goûts.

 

Conseils de préparation :

 

Pour bien lisser la surface du cheesecake avant la cuisson, tapotez le moule sur votre plan de travail pour que tout l’appareil se répartisse uniformément. Après la cuisson, ne paniquez pas si votre cheesecake tremble. C’est normal. Après un repos de 2 heures, il aura durci et vous pourrez le découper sans problème. Et pour vous simplifier la vie, utilisez un moule à charnières pour le démouler encore plus facilement.

 

Conseils de dressage :

 

Vous pouvez servir ce cheesecake tel quel ou l’accompagner d’un coulis de fruits rouges pour jouer sur le contraste entre l’acidité des fruits et le crémeux du gâteau.

 

 

 

Quelles variantes au cheesecake ?

 

Le cheesecake New-Yorkais est un classique de notre répertoire. Mais selon les régions, il existe des variantes locales tout aussi succulentes.

 

Le San Sebastian cheesecake, la plus américaine des variantes

Le cheesecake sans cuisson aux fruits rouges, la plus fraîche des variantes

Le cheesecake au thermomix, la plus facile des variantes 

 

 

 

Quels accompagnements pour le cheesecake ? 

 

Quel vin boire avec un cheesecake ?

 

L'association cheesecake et Riesling ou Gewürztraminer est une valeur sûre.

 

Quel plat servir avec un cheesecake ?

 

Proposez des toasts garnis à ce que vous aimez, une bruschetta ou un croque.

 

Quelle entrée autour d’un cheesecake ?

 

Jouez sur la fraîcheur en proposant une entrée à base de saumon fumé et d'avocat.

 

 

Questions fréquentes

 

Pourquoi doit-on laisser reposer le cheesecake ?

 

C’est important de laisser reposer le cheesecake au frais pendant 2 heures pour qu’il se tienne bien au moment de la découpe. Pendant ce temps de repos, il se raffermit.

 

Pourquoi mon cheesecake n’est pas cuit de façon homogène ?

 

Si votre cheesecake n’est pas cuit de façon homogène, c’est que la température de cuisson était trop élevée. Pour un bon cheesecake, une cuisson lente et douce est nécessaire.

 

Pourquoi mon cheesecake n’est pas blanc ?

 

C’est normal que votre cheesecake ne soit pas blanc : les oeufs vont apporter de la couleur et la cuisson colore également votre gâteau d’une légère teinte jaune.

 

 

Principales causes de ratage :

 

Pourquoi mon cheesecake se fissure ?

 

Votre cheesecake se craquèle car il sèche. Il faut bien le filmer avant de le stocker au frais pour éviter cela. Dans tous les cas, au bout de 12 à 16 heures, il commencera à se fissurer, c’est normal.

 

Pourquoi mon cheesecake est trop liquide ?

 

S’il est trop liquide, c’est parce que le cheesecake manque de cuisson. Replacez-le au four quelques instants pour permettre aux oeufs et à l’amidon de coaguler et de faire prendre le cheesecake. 

 

 

 

Le saviez-vous ? La minute culture

 

Petite histoire du cheesecake

 

On pourrait penser que ce gâteau est New-Yorkais. Pourtant, il n’en est rien. Ce plaisir crémeux tire ses origines de l’Europe de l’Est. Preuve en est : il existe de multiples variantes de gâteaux au fromage blanc en Pologne, en Ukraine ou encore en Russie. Les migrants slaves ont apporté dans leurs valises leur recette de gâteau au fromage blanc.

 

Mais pour reproduire la recette, il a fallu s’adapter avec ce qu’ils avaient sous la main une fois arrivés en Amérique. Petit à petit, ils ont donc remplacé la faisselle traditionnelle par du cream cheese, que l’on trouve bien plus facilement à New York. Même constat pour la pâte sablée, trop longue à préparer, troquée pour la rapidité des crackers “Graham” juste émiettés.

 

Certains racontent même que l’ancêtre du cheesecake aurait déjà existé chez les Grecs, sous le nom de “placenta”. Un nom peu ragoûtant, et pourtant : ces gâteaux auraient été servis en offrande aux dieux ainsi qu’aux athlètes olympiques. Les Romains auraient piqué la recette avant de la répandre en Europe. Légende ou vérité : qui peut en témoigner ?

 

Pourquoi le cheesecake s’appelle-t-il cheesecake ?

 

Si l’on traduit littéralement, le “cheesecake” est tout simplement un gâteau (cake) à base de fromage (cheese). Le dessert que l’on adore tous a ensuite été popularisé à New-York avec ce nom anglais, avant de se répandre.

 

A chacun son cheesecake

 

Il existe autant de cheesecake que de régions du monde. Partez en Corse et vous dégusterez un fiadone. En Italie, régalez-vous d’une tarte à la ricotta et d’un kaseküchen en Allemagne mais aussi en Alsace et en Lorainne. Bref, ricotta, fromage de brebis, fromage blanc, Neufchâtel ou Philadelphia : chaque population crée sa petite spécialité selon le fromage qu’elle produit.

 

Neufchâtel vs Philaldephia : le choc des villes (et des fromages)

 

Au début du cheesecake, le fromage dont tout le monde raffole pour réussir la préparation du gâteau n’était autre que le Neufchâtel. En voulant préparer un fromage similaire, un crémier New-Yorkais en a inventé un encore plus crémeux. Il créa le premier fromage frais de la ville. En hommage à l’une des villes les plus réputées en terme de gastronomie, il lui donna le nom de “Philadelphia”. Aujourd’hui, c’est le cream cheese le plus utilisé pour cuisiner des cheesecakes.

 

Commentaires

Idées de recettes