• Connexion
  • Inscription
La meilleure façon de faire une galette des rois
Icone étoile Icone étoile Icone étoile Icone étoile Icone étoile
5 / 5 1 avis
Imprimer
Icone flèche
Icone flèche
Avatar de 750g Le Guide
Par 750g Le Guide

Pas une nouvelle année ne s’installe sans une part de galette des rois pour fêter le changement. A la fois croustillante, riche et crémeuse grâce à la crème d’amandes, la recette de galette des rois maison est un dessert qu’on adore. Vous ne savez pas comment faire une galette des rois ? Pas de panique : grâce à cette recette de galette des rois facile et traditionnelle à l’amande, vous allez réussir en un claquement de doigt et vous régaler. Attention les papilles, avec notre recette de galette des rois rapide, vous retomberez en enfance en une bouchée. C’est la meilleure recette de galette des rois selon 750G Le Guide.

Ingrédients

6 personnes

Pour la base de la pâte feuilletée inversée

  • Farine150 g de farine En direct des producteurs sur Logo Pourdebon
  • Beurre375 g de beurre

Pour la détrempe de la pâte feuilletée inversée

  • Farine350 g de farine En direct des producteurs sur Logo Pourdebon
  • Sel ou sel fin15 g de sel ou sel fin
  • Eau15 cl d'eau
  • Beurre110 g de beurre fondu

Pour la crème d'amandes

  • Beurre100 g de beurre pommade
  • Sucre de canne roux ou cassonade80 g de sucre de canne roux ou cassonade
  • Oeuf2 oeufs
  • Poudre d'amandes80 g de poudre d'amandes
  • Sel ou sel fin1 pincée de sel ou sel fin
  • RhumRhum (facultatif)

Matériel

  • Robot pâtissierRobot pâtissier
  • Couteau d'officeCouteau d'office
  • FouetFouet
  • Four traditionnelFour traditionnel
  • Poche à douillePoche à douille
  • Rouleau à pâtisserieRouleau à pâtisserie
  • SaladierSaladier
  • Fève pour galetteFève pour galette

Préparation

Préparation :
Cuisson :
Attente :
  1. 1

    Préparation du feuilletage inversé : la base

    Mettez la farine et le beurre dans un robot pâtissier muni de la feuille et mélangez pour obtenir un mélange homogène.

    Versez le mélange sur une grande feuille de papier cuisson plier la feuille et abaissez la pâte en un rectangle.

    Réservez au réfrigérateur pendant 1 heure

     

  2. 2

    Préparation du feuilletage inversé : la détrempe

    Diluer le sel dans l’eau.

    Mettez la farine dans votre robot pâtissier muni du crochet, ajoutez l’eau salée et la moitié du beurre fondu. Pétrissez doucement, ajoutez le reste du beurre fondu et pétrissez juste assez pour former une boule de pâte.

    Etalez la pâte entre 2 feuilles de papier cuisson. Formez un carré sur 2 cm d’épaisseur environ. 

    Réservez au réfrigérateur pendant 1 heure

     

  3. 3

    Préparation du feuilletage inversé : les tours

    Farinez le plan de travail, posez la détrempe au centre de la base du feuilletage puis rabattez les bords sur la détrempe.

    Retournez le carré obtenu puis abaissez la pâte dans le sens de la longueur pour former un rectangle. Pliez en 3, pivotez d’¼ de tour puis abaissez à nouveau en 1 rectangle.  

    Repliez-le en 3, donnez un léger coup de rouleau pour souder les bords et réservez au réfrigérateur pendant 1 heure.

    Abaissez la pâte en un rectangle puis donnez un tour double. Pour cela, rabattez le dessus de la pâte sur le centre pour arriver au tiers du rectangle puis rabattez le bas de la pâte au niveau du premier rabat. Pliez ensuite en deux pour avoir 4 couches de pâte.

    Donnez ¼ de tour puis abaissez en un rectangle. Donnez à nouveau un tour double et réservez au frais pendant 1 heure. La pâte sera alors prête pour la galette.

  4. 4

    Préparation de la crème d’amandes

    Mélangez le beurre pommade avec le sucre.

    Ajoutez la poudre d’amandes, les oeufs, le rhum (facultatif), la pincée de sel et mélangez.

    Couvrez le bol et réservez au frais pendant au moins 1 heure.

    Mettez la crème d'amandes dans une poche à douille.

     

  5. 5

    Préparation de la galette

    Abaissez la pâte feuilletée et détaillez-la en 2 cercles, l’un devant être plus grand que l’autre.

    Sur le plus petit cercle, disposez la crème d’amandes à l’aide de la poche à douille, en laissant un bord libre d'1 cm.

    Badigeonnez le bord libre avec de l’eau, ajoutez la fève dans la crème d'amandes.

    Disposez le second cercle de pâte sur le premier puis soudez bien les bords.

    Chiquetez tout le pourtour à l’aide de la pointe d’un couteau, dorer la galette, formez un décor sur la surface toujours avec la pointe d’un couteau puis faites une cheminée.

    Enfournez la galette à 170°C pendant 50 minutes.

Conseils

  

 

Conseils pour les ingrédients 

 

Vous pouvez ajouter dans la crème d'amandes du kirsch, du rhum ou de l’amande amère selon vos goûts. Ce que j’aime pas dessus tout dans cette recette, c’est qu’elle ne nécessite pas de beurre ni de farine spécifique. Vous pouvez prendre vos ingrédients de tous les jours pour réaliser cette pâte feuilletée inversée. 

  

Conseils de préparation

 

Si vous n’avez pas le temps, achetez une pâte feuilletée inversée déjà prête de bonne qualité. Mais, même si elle prend du temps à préparer, la pâte feuilletée inversée est bien plus facile à faire qu’une pâte feuilletée classique.

 

Vous vous demandez peut-être pourquoi je dilue le sel dans de l’eau au moment de la détrempe ? En fait, ça évite d’avoir des grains de sel dans le beurre au moment du malaxage. Toujours au moment de la détrempe, veillez à ne pas trop travailler la pâte pour éviter qu'elle ne devienne trop élastique.

 

Au moment de découper des cercles dans la pâte feuilletée, veillez à ne pas trop fleurer le plan de travail au risque d’assécher la pâte.

 

Conseils de dressage

 

Amusez-vous à dessiner de jolis motifs sur la galette pour une présentation très esthétique. Vous pouvez tracer une rosace, des feuilles ou des traits selon votre inspiration du moment.

 

Pour rendre la galette des rois encore plus brillante, vous pouvez saupoudrer un peu de sucre de glace quelques minutes avant la fin de la cuisson sur le dessus de la galette.

 

 

 

 

Quelles variantes à la galette des rois ? 

 

La galette des rois, on n’en fait qu’une bouchée. Ou presque. Mais pour tous ceux qui se lassent du goût de la crème d'amandes, voici quelques variantes.

 

La galette des rois au chocolat, la variante la plus alléchante

La galette des rois au thermomix, la variante la plus facile 

La galette des rois à la pomme, la variante la plus fruitée.

 

  

 

Quels accompagnements pour la galette des rois ?

  

Quel vin boire avec une galette des rois ?

  

La galette des rois à la crème d'amandes s’accorde parfaitement avec des vins liquoreux comme un Sauternes ou un Bergerac mais aussi un bon crémant d’Alsace. Vous pouvez aussi servir un cidre.

 

Quel accompagnement servir avec une galette des rois ?

 

Servez une boule de glace vanille avec cette galette des rois.

 

 

Questions fréquentes

  

Quelle pâte utiliser pour réaliser une galette des rois ?

 

Généralement, on utilise une pâte feuilletée pour son côté léger et croustillant qui contraste avec la texture de la frangipane.

 

Comment faire briller une galette des rois ?

 

Pour faire briller votre galette, vous pouvez la badigeonner d’un sirop de sucre en mélangeant du sucre glace et de l’eau. Je préfère ajouter un peu de sucre glace sur le dessus juste avant la fin de la cuisson.

 

Comment faire de la frangipane ? 

 

Ici, nous avons réalisé une galette des rois à la crème d’amandes. Si vous souhaitez remplacer cette garniture par de la frangipane, il suffit de mélanger deux portions de crème d’amandes et une portion de crème pâtissière.  

 

 

Principales causes de ratage

 

Pourquoi ma galette des rois gonfle ?

 

C’est normal, la pâte feuilletée est une pâte qui doit gonfler. Mais si elle gonfle trop ou de manière informe, c’est que vous n’avez pas fait de cheminée dans la pâte avant d’enfourner. Résultat : l’air contenu dans la pâte tente de s’échapper. Comme il n'y arrive pas, cela fait gonfler la galette des rois au centre ou sur les côtés, la rendant moins uniforme ou esthétique. Mais rassurez-vous, ça ne change pas le goût !

 

 

 

Le saviez-vous ? La minute culture

 

Petite histoire de la galette des rois

 

Vous pensiez que notre délicieuse galette des rois avait des origines religieuses ? Oui… mais pas que. En réalité, il existait déjà une bouillie aplatie au néolithique. Chez les Romains, il y avait une tradition païenne pour les saturnales, la fête qui célèbre le solstice d’hiver. A cette occasion, on tirait au sort un roi pour la journée tout en partageant un “gâteau du roi”.

 

Cette tradition païenne a perduré jusqu’à ce qu’au 14ème siècle l'Église se l’accapare. On passe alors de la fête des saturnales (le 5 janvier au soir) à l'épiphanie, la fête qui célèbre l’apparition de Jésus devant les rois mages, chaque premier dimanche après le 1er janvier. 

 

Encore simple jusque là, notre galette des rois se fait plus gourmande à partir du 18ème siècle, puisqu’on y rajouta de la pâte feuilletée et de la crème d’amandes. Aujourd’hui, entre frangipane, brioche aux fruits confits, chocolat ou pommes, on a l’embarras du choix. 

 

Pourquoi la galette des rois s'appelle-t-elle galette des rois ?

 

On l’aura compris, ce gâteau s’appelle galette des rois à la fois en référence païenne à la personne tirée au sort et roi d’une journée, mais aussi en hommage religieux aux rois mages venus visiter l’enfant Jésus. Ce nom de galette était aussi un petit clin d’oeil aux redevances féodales qui tombaient exactement au même moment. 

 

Mais à la révolution, pas question de faire allusion aux rois : on appela alors ce gâteau la galette de l’égalité ou de la liberté : pas de couronne ni de fève, comme celle que l’on mange chaque année à l’Elysée. Pourtant, la tradition de la galette des rois a continué son chemin pour arriver jusqu’à nous… pour notre plus grand régal !

 

On plante la petite graine

 

Les fabophiles -collectionneurs de fèves- auraient été bien déçus au Moyen-Age. A l’époque, pas de trace de porcelaine dans la galette. La fève était une légumineuse censée donner fertilité à qui tombait dessus. Depuis, ça a bien changé. Qu’elle représente des santons, un bonnet phrygien à la révolution ou un peu tout et n’importe quoi de nos jours, on est toujours heureux de tomber sur la fève (quitte à tricher pour piocher la bonne part).

 

Qui paye sa tournée ?

 

“Le roi boit ! Le roi boit !” : en échange de sa chance, le roi d’un jour devait payer sa tournée. Problème : certains radins ne voulaient pas et avalaient donc la fève pour ne pas payer de coup à boire. Pour contrer les petits malins, on remplaça au 18ème siècle la légumineuse par une figurine en porcelaine qui garda le nom de fève. 

 

Qui veut une autre part ?

 

En France, on est gourmand. Preuve en est : on ne se contente pas de manger une galette des rois dans l’année. En famille, avec ses amis ou pour retrouver ses collègues, toutes les occasions sont bonnes pour déguster une bonne part de galette. Et au total, ce ne sont pas moins de 32 millions de galettes des rois qui sont fabriquées chaque année en France (et pas moins de 6 000 fèves différentes. Autant dire que les fabophiles ne sont pas en reste). 

Commentaires

Idées de recettes