Mon compte
  • Inscription
NEW « Le Meilleur Pâtissier Les Professionnels » le 2 mai 2017 sur M6 : tout ce qui change

Alors que le tournage du Meilleur Pâtissier saison 6 démarre, ce soir, place à une toute nouvelle version de M6 : Le Meilleur Pâtissier Les Professionnels.

 

Nous avons eu la chance de rencontrer les membres du jury ainsi que Faustine Bollaert animatrice de l’émission. On vous raconte tout ce qui change ? 

 

Cette fois, pas d’amateurs éclairés mais des professionnels de la pâtisserie, de la chocolaterie ou de la confiserie. A l’image de Top Chef, ils sont en poste dans des palaces, des restaurants, des boutiques et même sur un navire de l’armée pour l’un d’entre-deux.

 

Ce qui change aussi par rapport à la version que nous connaissons ?

 

« Arrêtons la comparaison avec le Meilleur Pâtissier. Ici, on parle d’un vrai travail d’équipe et de véritables professionnels qui sont déjà en poste. Il est dangereux de penser que la télévision est un accélérateur pour les amateurs pour ouvrir leur pâtisserie » nous rappelle Cyril Lignac.

 

Dans cette toute nouvelle version, les pâtissiers professionnels sont regroupés en 12 brigades de 3 personnes avec un chef dans chaque brigade. Le casting de M6 a sélectionné 12 pâtissiers professionnels. Ils ont alors eu deux mois pour se constituer une brigade et préparer certaines épreuves. Les membres du jury ont découvert les brigades lors du premier épisode et vice versa. 

 

« C’est la première émission qui parle de la vraie vie d’un pâtissier en mettant l’accent sur la brigade. Un pâtissier ne travaille jamais tout seul, la pâtisserie, c’est toujours un travail d’équipe » nous explique Frédéric Bau, membre du jury.

Qui sont les membres du jury ?

 

Cette fois, Mercotte ne fait pas partie de l’équipe. Elle le dit elle-même, elle ne se sentait pas légitime pour juger des professionnels. C’est 4 grands noms de la pâtisserie qui font partie du jury : Frédéric Bau directeur de la Création de la Maison Valrhona, Pierre Hermé, sacré meilleur chef pâtissier du monde en 2016 par l’Académie des World’s 50 Best Restaurants, Philippe Conticini, l’inventeur des verrines et fondateur de la Pâtisserie des Rêves et Cyril Lignac qui a démarré dans la profession comme chef pâtissier avant de devenir chef. Il possède aujourd’hui 4 restaurants, 5 pâtisseries et une chocolaterie.

 

« J’ai énormément apprécié de prendre le temps de participer à cette émission en tant que jury. C’est un grand moment de partage, on apporte notre savoir-faire aux équipes » nous raconte Pierre Hermé. « Ce fut également un réel bonheur de partager ce temps avec les autres membres du jury » ajoute-t-il. 

 

Pour info, ils ont tous à un moment ou à un autre travaillé ensemble ou eu l’occasion de se rencontrer au cours de leur parcours professionnel.

 

Les membres du jury ne sont pas toujours d‘accord et ils sont souvent très complémentaires. Philippe Conticini est par exemple à fond dans l’émotion, d’autres sont plus sévères quant à la technique employée. Ils sont tous d’accord néanmoins pour dire qu’une pâtisserie peut être jolie mais pas bonne. Comme le dit si bien Frédéric Bau « L'art, c’est quand on ne voit pas le travail de l’homme (ou de la femme) »

 

Comment se passent les épreuves ?

 

Dans chaque épisode, 4 brigades s’affrontent lors de 2 épreuves :

  • Sublimer 2 grands classiques du patrimoine de la pâtissière française et créer 50 pièces identiques de chaque pâtisserie, soit 100 pièces en quelques heures. Pas le droit à l’erreur, ce sont des pros, ne l’oublions pas et le jury sera sévère.
  • Création d’une pièce gigantesque et artistique sur un thème et une matière (chocolat, sucre, etc.). On vous prévient, le premier épisode porte sur le chocolat. Ce qu’ils arrivent à faire est juste bluffant. Il y a des artistes dans certaines brigades. Mais chut, on vous laisse découvrir. 

 

A la fin de chaque épisode, une seule équipe reste. Lors de la finale, les 3 brigades sélectionnées lors des épisodes précédents vont s’affronter. Je n’ose pas pas imaginer le niveau de qualité que nous réserve la finale.

Et Faustine Bollaert alors ?

 

Si elle n’anime plus la version amateur à partir de la prochaine saison, elle est bien présente sur cette version dédiée aux professionnels.

 

« J’avais peur que ce soit une émission pour geeks de la pâtisserie » nous dit-elle. « C’est finalement beaucoup plus humain que ce que je pensais. Il y a plus d’enjeu et plus de pression et ils mettent leur cœur sur la table. Ils arrivent en pro mais sont parfois dépassés par leurs émotions. J'ai retrouvé la magie de l’autre émission » nous rassure Faustine Bollaert.

 

Le Meilleur Pâtissier les professionnels 

RDV le 2 mai à 21h sur M6.

 

Vidéo suggérée