Logo de la boutique de 750gPanier
Mon compte
  • Inscription

On vous apprend à vous préparer enfin un bon café à la maison !

Il n’y a pas que l’expresso dans la vie ! Café filtre ou infusion à froid, on vous dit tout sur les meilleures façons de se préparer un bon café à la maison !

 

Bien choisir son café

 

La base d’un bon café, c’est avant tout un bon produit ! Achetez-le de préférence chez un torréfacteur artisanal. Hippolyte Courty, fondateur de « l’Arbre à Café » explique que la fraîcheur du café est primordiale. Il faut l’utiliser dans les 2 mois qui suivent sa torréfaction et le conserver à l’abri de la chaleur et de l’humidité. Optez pour un café 100% arabica (le robusta, plus amer, a souvent plus de défauts) et « pur origine ». Si vous l’achetez au supermarché, Hippolyte conseille de choisir un café labellisé et de ne jamais opter pour le moins cher ! 

 

De l’importance de la mouture et du dosage

 

Rien ne vaut un café en grains, car moulu, il s’oxyde rapidement et perd sa saveur. Le mieux est donc de le moudre à la demande. On trouve  des machines avec moulin intégré, mais vous pouvez également opter pour un moulin électrique ou manuel. Peugeot, en partenariat avec l’Arbre à Café, vient de concevoir un moulin très malin qui permet de régler facilement la mouture désirée, différente selon que l’on prépare un expresso ou une infusion à froid. Côté dosage, comptez 60 g de café par litre d’eau. 

 

Quelle eau ?

 

Évitez l’eau du robinet, trop calcaire (cela entartre vos cafetières) et/ou trop chlorée, (elle donne un mauvais goût). L’idéal est d’utiliser une eau peu minéralisée (Volvic ou Montcalm), pour ne pas altérer la saveur de votre café. Sa température a également toute son importance : elle doit être aux alentours de 90°C. 

 

Café filtre

 

Rond et doux, il reste le premier mode de consommation des Français. Investissez dans une machine performante qui va bien gérer la température de l’eau pour qu’elle soit suffisamment chaude sans brûler le café. L’idéal ? La machine avec moulin intégré ! (une mouture fine est indispensable). Surtout, buvez votre café sitôt prêt, sans le laisser brûler sur la plaque chauffante sur laquelle il repose ! 

 

Filtration manuelle ou méthode douce 

 

Le principe est le même que la cafetière électrique, à la différence près que l’on verse soi-même l’eau sur le café. La très tendance « Chemex », mais aussi la gamme Pour Over de Melitta ou Kalita permettent cette filtration douce. Il suffit de mouiller progressivement la mouture en partant du centre vers l’extérieur pour bien humidifier tout le café sans creuser de trou au centre ! Résultat, un café délicat, avec une belle puissance aromatique.

 

Cafetière à piston (French Press)

 

Popularisée par la célèbre cafetière Bodum, cette préparation nécessite une grosse mouture. Une fois le café déposé au fond de la cafetière, on « pré-infuse » avec un peu d’eau puis on verse le reste d’eau avant de laisser infuser 3 min. Ne reste plus qu’à remuer et presser doucement pour obtenir un café équilibré et riche en arômes.

 

Infusion à froid

 

Très tendance, elle permet de révéler toutes les subtilités du café… mais aussi tous ses défauts. Donc on s’abstient si l’on n’est pas sur de la qualité du café utilisé ! Le principe est simple mais demande du temps : on verse de l’eau froide sur le café moulu et on patiente au moins 6 h. Le café va lentement macérer avant d’être filtré et bu à température ambiante. 

 

Café à l’italienne

Objet culte, la « Moka » (inventée par Bialetti) est simple d’utilisation. Pour 2 tasses, prévoyez 30 cl d'eau et 25g de mouture. Remplissez la partie inférieure avec de l’eau chaude (froide, elle chaufferait trop longtemps la cafetière et brûlerait le café). Une fois la mouture déposée dans le compartiment du haut, assemblez les 2 parties, faites chauffer sur la cuisinière et baissez le feu dès que le café commence à sortir !  

 

Merci à Hippolyte Courty - Créateur – Fondateur de l’Arbre à Café

Vidéo suggérée

Dans le même univers