• Connexion
  • Inscription
Pourquoi certains vins donnent-ils mal à la tête ?

Hier soir, c’était le pot de départ de votre collègue. Vous avez été raisonnable en ne prenant qu’un verre. Malgré ça, vous avez mal à la tête depuis le réveil… Comme à chaque fois que vous vous laissez tenter par du vin blanc. Le problème ne vient pas forcément de la quantité consommée, mais du vin choisi. Certains vins blancs et rouges donnent effectivement mal à la tête quel que soit le nombre de verres que l’on prend.

Non, vous n’avez pas trop bu hier. Non, vous n’êtes pas en gueule de bois aujourd’hui. Malgré tout, vous avez quand même mal à la tête, comme souvent lorsque vous buvez ne serait-ce qu’un verre de vin au restaurant ou à la maison. Pourquoi vous et pas vos amis ? Pourquoi avec certains vins et pas d’autres ? 

J’ai mal à la tête quand je bois du vin blanc

Pourquoi certains vins blancs donnent-ils mal à la tête ? Adobestock

Pourquoi le vin blanc donne-t-il mal à la tête ? 

 

Contrairement à certaines idées reçues, ce n’est pas les mauvais vins qui donnent mal à la tête. En fait, que vous achetiez votre bouteille 2 euros ou 20 euros, elle contiendra des sulfites. Ce dérivé du soufre est indispensable pour la bonne conservation du vin, sinon il continuerait de fermenter et deviendrait imbuvable au bout de quelques mois. Le rapport avec notre mal de tête ? Ce sont ces sulfites qui peuvent vous donner mal à la tête si vous y êtes intolérants.

 

Comment savoir si je tolère mal les sulfites ? 

 

Pour en avoir le coeur net, c’est facile. Si vous avez mal à la tête, les yeux qui grattent ou le nez bouché en mangeant des fruits secs (ils contiennent près de 100 fois plus de sulfites qu’un vin blanc), c’est probablement que vous ne supportez pas ce dérivé du soufre.

 

Dans ce cas, ce sont principalement les vins blancs et certains rosés qui vont vous donner mal à la tête. L’explication est très simple : plus le vin est sucré, plus il y a des risques qu’il fermente, plus le producteur ajoute des sulfites. 30% : c’est le pourcentage de soufre supplémentaire que contiennent les vins blancs par rapport aux vins rouges, en moyenne.

 

Que faire pour réduire les maux de tête causés par le vin ?

 

Pour réduire vos maux de tête, oubliez les vins moelleux et tournez-vous vers des vins moins sucrés comme un vin rouge (ou une boisson non alcoolisée, bien évidemment). Moins le vin est fragile à la conservation, moins il contiendra de sulfites. C’est pourquoi les vins pétillants (le gaz carbonique conserve) et les vins très alcoolisés (l’alcool conserve) comme le Porto vous donneront moins mal à la tête. Si vous ne voulez pas opter pour ces alcools ou pour une boisson non alcoolisée, sachez aussi que les vins bio, les vins naturels ou les vins issus de vignes élevés en Biodynamie contiennent peu ou pas de soufre ajouté. 

J’ai mal à la tête quand je bois du vin rouge

Pourquoi certains vins rouges donnent-ils mal à la tête ? Adobestock

Pourquoi le vin rouge donne-t-il mal à la tête ?

 

Exit le soufre, le problème vient cette fois des tanins, et notamment les histamines et les tyramines. Derrière ces noms bien trop savants se cachent des substances qui modifient la taille des vaisseaux sanguins, parfois en les dilatant, parfois en les contractant. Résultat : on a mal à la tête et on a des bouffées de chaleur. Ces substances se trouvent en grande partie dans la peau des raisins. Or, comme le vin rouge macère avec la peau des fruits pendant un petit bout de temps, ce n’est pas étonnant qu’il en contienne beaucoup.

 

Que faire pour réduire mes maux de tête à cause du vin rouge ? 

 

Pour savoir si votre problème vient des histamines et des tyramines, laissez volontairement infuser votre thé trop longtemps pour qu’il développe des tanins. Mangez un peu de harengs marinés ou du roquefort. Si tout ça vous donne mal à la tête, c'est que votre organisme n’arrive probablement pas à métaboliser ces substances. 

 

Pour réduire vos maux de tête, regardez les cépages. Certains contiennent moins d’histamines et de tyramine que d’autres. C’est le cas des vins de Bourgogne.

 

Comme toujours, la quantité consommée joue pour beaucoup. Peut-être êtes-vous sensibles aux sulfites ou aux histamines, mais avec un seuil plus ou moins élevé. L'alcool est à consommer avec modération. Si vous ne buvez qu'un verre de la bouteille, apprenez combien de temps se garde chaque type d'alcool une fois entamé

Vidéo suggérée

Dans le même univers