• Connexion
  • Inscription
Pourquoi cette marque de biscuit va-t-elle voir ses ventes augmenter dans les prochaines années ?

A l'heure du goûter ou au petit déjeuner, on adore grignoter quelques biscuits. Au chocolat, pur beurre ou fourrés à la fraise : chacun a ses préférences. Malgré l'offre toujours plus grandissante sur le marché mondial, une marque de biscuits devrait tirer son épingle du jeu dans les années à venir. On vous explique pourquoi.

Les Français et le goûter, c’est une véritable histoire d’amour. D’après le panel de distributeurs Iri, près de la moitié des Français goûte au moins 1 fois par semaine (46%). Pour beaucoup, 16h30 est une heure sacrée où l’on se régale de madeleines, biscuits au chocolat et autres tartines réconfortantes. Bien que ce ne soit pas l'option la plus équilibrée, on raffole surtout de viennoiseries et biscuits… et pas seulement à l’heure du goûter, d’ailleurs ! On mange en moyenne 8,19 kg de biscuits par an et par personne (source Les fabricants de biscuits et gâteaux de France).

 

De la farine de blé française, du beurre doux ou demi-sel, des œufs, du sucre, du lait, une pincée de sel par-ci par là et quelques gouttes d’extrait de vanille pour la gourmandise : c’est tout simple de faire des sablés diamants à la vanille pour le goûter. Si l’idée dufait-maison est plébiscitée par de nombreuses familles, il arrive que l’on n’ait pas toujours le temps de faire une pâte à cookie le dimanche après-midi. Dans ces moments-là, on se tourne volontiers vers les biscuits et autres douceurs industrielles vendues dans le commerce. 

 

Si les tablettes de chocolat sont en très bonne position dans les ventes pour le goûter, les viennoiseries et pâtisseries industrielles sont suivies de près par les biscuits au chocolat, d’après les chiffres de 2021 du panel de distributeurs Iri. D’ailleurs, en France, le segment des biscuits a connu un boom avec +4,9% de la valeur des ventes en un an. De l’autre côté de la manche, une marque de biscuits doit elle aussi se frotter les mains. 

Dutchy Originals, la marque de biscuits du roi Charles III

Vous n’êtes pas sans savoir que le roi Charles III, qui succède à la défunte Reine Elizabeth II, est un avant-gardiste en matière de combat écologique. Le roi était l’un des premiers à prôner les bienfaits d’une agriculture biologique dès 1985. C’est d’ailleurs la même année qu’il a créé une ferme biologique pour lier ses paroles à ses actes.

 

Dès 1990, ses plantations lui rapportent et il commence à commercialiser des produits issus de sa ferme sous la marque Duchy Originals. Parmi les 200 références aujourd'hui disponibles dans les enseignes Waitrose, il vend notamment des biscuits.

 

Shortbread nature, au citron, sablés au chocolat noir, biscuits aux flocons d’avoine, à la vanille et au chocolat… Il y en a pour tous les goûts. Côté budget, ce n’est pas le plus économique, mais ils restent raisonnables pour des biscuits bio. Comptez 2,70 euros (2,4 £) le paquet de 150g.

 

Il faut croire que les affaires du Roi marchent particulièrement depuis la fusion de Duchy Originals avec l'enseigne Waitrose. La Waitrose Duchy Organic, le nouveau nom de la marque depuis 2010, fait un chiffre d'affaires d'un peu plus de 4 millions d'euros par an (d'après le média Suisse Blick). Avec la récente nomination de Charles III au titre de roi, c'est le Prince Williams qui devrait reprendre le flambeau de ce commerce plus que juteux, pour lequel une majorité des revenus sont reversés à des associations caritatives.

 

Les biscuits, fortement associés au nom et aux valeurs du nouveau Roi du Royaume-Uni et des 56 États membres du Commonwealt, devraient encore faire craquer touristes et locaux pour un petit bout de temps. Ajoutez à cela l'intérêt pour les produits issus de l'agriculture biologique et la volonté de certaines personnes de soutenir l'engagement environnemental du roi, et vous avez toutes les clés d'un succès encore florissant dans les années à venir.

Vidéo suggérée

Vous regardez : Quels sont les produits de saison en février ? Video 1 sur 2

Dans le même univers