• Connexion
  • Inscription
Quelle est la différence entre les bugnes et les oreillettes ?

Pour Mardi Gras, votre coeur balance entre les bugnes ou les oreillettes ? Mais connaissez-vous vraiment la différence entre ces deux recettes ?

Voir la suite de cet article plus basQuelle est la différence entre les bugnes et les oreillettes ?
Vidéo suggérée Quels sont les produits de saison en juin ? Video 1 sur 2

Adobe Stock 

Si la Chandeleur vient à peine de se terminer, il est maintenant temps de préparer en famille de délicieux beignets pour célébrer Mardi Gras, le 21 février prochain. On vous a récemment partagé les meilleures recettes salées avec différentes préparations de gaufres ou de beignets. Aujourd’hui, on fait un petit point en vous expliquant quelle est la différence entre les bugnes et les oreillettes !

De nombreuses recettes partout en France

Pour Mardi Gras, le choix ne se limite pas qu’aux bugnes et aux oreillettes. En réalité, il existe de nombreuses alternatives à ces spécialités. C’est d’ailleurs ce qu’à montré une enquête de 202 menée par l’entreprise “Français de nos régions” : “Les recettes de ce beignet sucré, gonflé et déformé par la friture, varient d’une région à l’autre. Son nom change alors également et varie : beignets de carnaval, bougnettes, bottereaux, bugnes, bugnettes, crottes d’âne, croustillons, foutimassons, frappes, ganses, guenilles, merveilles, oreillettes, rondiaux, tourtisseaux…”.

Mais les deux appellations les plus récurrentes restent sans aucun doute bugnes et oreillettes. Justement, quelle est la différence entre ces deux spécialités ?

L’ingrédient qui change tout

Ce qui différencie ces deux préparations est sans aucun doute leur texture due à une recette qui varie en fonction de la région. D’une part, on retrouve les bugnes gonflées et moelleuses comme des beignets qui sont dites “Lyonnaises”. D’autre part, on a les “oreillettes provençales” qui sont beaucoup plus plates et croustillantes.

Et cette différence de texture est liée à un ingrédient qui diffère dans une recette qui est pourtant similaire à une exception près : l'utilisation d’une levure différente. Côté bugnes lyonnaises, on privilégie une levure de boulangerie qui va apporter le moelleux. Pour la cousine provençale, c’est une levure chimique qui est employée.

Vous savez donc désormais qu’elle est la différence entre bugnes et oreillettes. Et justement pour que vous puissiez les déguster pour Mardi Gras, on vous dévoile la meilleure façon de faire des bugnes !

Dans le même univers