Logo de la boutique de 750gPanier
Mon compte
  • Inscription

Quels fromages manger quand on est végétarien ?

Etre végétarien, n'empêche pas de consommer des produits laitiers comme le lait ou le fromage, mais à condition de bien les choisir : on vous explique.

 

Pour rappel, un végétarien exclue toutes les chairs animales de son alimentation : toutes viandes, toutes  volailles, tous crustacés et poissons ou insectes, donc. Mais aussi tous produits ayant nécessité la mort d'un animal, on exclue donc les fonds de volaille, les fonds de veau ou la gélatine animale. Attention cependant à ne pas confondre avec un végétalien qui exclue aussi, en plus, les produits issus des animaux : œufs, miel, lait et dérivés.

 

Mais alors, pourquoi devrait-on bannir certains fromages ?

Quand on fabrique bon nombre de fromages, on a besoin de faire cailler le lait et c'est la présure qui permet de le faire. Certains fromages nécessitent l'ajout de coagulants dans leur composition, et très souvent la "présure" en fait partie. Le problème étant que la pressure est la plupart du temps d'origine animale, c'est un suc gastrique de l'estomac des animaux, qui nécessite donc la mort de l'animal pour l'extraire. D'autres coagulants peuvent être utilisés et dont les origines diffèrent : coagulant d'origine végétale (enzymes), microbien (bactérie) ou fermentaire (champignons). Certains fromages peuvent donc être consommés sans problème, dès lors que l'origine des ingrédients est connue.

 

Pour s'y retrouver, aujourd'hui, de nombreuses marques industrielles le précisent sur leur packaging avec des mentions spéciales comme "Convient aux végétariens", "Présure végétale", plus simple pour s'y retrouver. Malgré tout, certains fabricants s'en cachent ou ne le précisent pas, il faut donc scruter les étiquettes pour s'y retrouver.

 

On retient :

- Regarder dans la liste des ingrédients, si le mot "Présure" apparaît, elle est à 99% d'origine animale, à exclure donc.

- Beaucoup de labels (AOP, IGP, Label Rouge) exigent l'utilisation de la présure animale. A exclure donc. A contrario, les petits artisans et producteurs peuvent par tradition préférer utiliser ce type de coagulants. On n'hésite pas à demander l'origine si on a un doute. Il faut également savoir que l'utilisation de coagulants autres qu'animales, représentent un coût et que seules les grandes entreprises ou industries peuvent se le permettre.

 

Mais alors quels fromages peut-on manger ?

Difficile d'établir une liste exhaustive car d'une marque à l'autre, la composition des fromages changent. On peut trouver de l'emmental ou du comté sans présure chez la marque A alors que la marque B, la présure est omniprésente... Cela dit, voici une petite liste non exhaustive :

- Les fromages à tartiner : Philadelphia, cream cheese, St Morêt

- Les fromages type Boursin, Tartare,... 

- Les fromages à pâte persillée : Bleu, 

- Autres fromages : raclette, chèvre, mozzarella, brie,...  à condition de vérifier la composition selon les marques et provenance.

 

Attention également aux additifs alimentaires ayant une provenance animale comme les gélifiants (E441), colorants additifs, pouvant être utilisés dans la fabrication de certains fromages. 

 

Pour aller plus loin 

Il existe une multitude de fromages vegan sur le marché. La plupart peuvent se préparer maison. Ils sont souvent préparés à base d'oléagineux, de tofu ou de laits végétaux

Comme ce parmesan végétal préparé à base de noix de cajou et de levure maltée.

 

En bref, si vous êtes perdu au rayon fromagerie et plats industriels, la VRAIE et SEULE solution est de vraiment scruter les étiquettes. Si le fromage ne contient pas de présure, vous pouvez vous faire plaisir et s'il n'y a aucune indication, passez votre chemin !

 

Vidéo suggérée