Icone utilisateur
  • Inscription

Ramen, yakitori, okonomiyaki … Des spécialités japonaises pour changer des sushis

Le Japon est à n’en pas douter une terre de gastronomie. En France, on a souvent l’habitude de voir des restaurants de sushis et de makis, mais saviez-vous que le pays du soleil levant regorge de spécialités encore inconnues chez nous ? On vous donne tous les secrets de la cuisine japonaise.

Ramen

Si vous avez eu la chance de voyager au Japon, vous avez à coup sûr manger des ramen. Pour les autres, les ramen, ce sont des nouilles fines servies dans un bouillon à base de soja et de miso, agrémentées d’un oeuf mollet, d’algues, de lamelles de porc tendres et de légumes. Ce plat est consommé à travers tout le pays, notamment puisqu’il est généralement très bon marché et disponible à chaque coin de rue. On a quelques recettes de ramen à vous proposer, allez y jeter un coup d'oeil, ça vaut le détour !

Okonomiyaki

Ce plat au nom compliqué à prononcer est l’emblème de la cuisine d’Osaka, l’une des villes reconnues pour sa gastronomie à travers le pays. Ce plat iconique est une omelette à base d’eau, de farine de blé et d’œufs. Traditionnellement, elle est ensuite garnie de chou, de viande ou de seiche, avant d’être recouverte de mayonnaise japonaise (la fameuse marque Kewpie) et de bonite séchée. Vous trouverez assez facilement tous les ingrédients nécessaires à sa préparation dans des épiceries asiatiques. On vous donne même une recette pour pouvoir réaliser l’okonomiyaki dans les règles de l’art ! 

Tonkatsu

Les américains ont leur fried chicken, les japonais ont leur tonkatsu ! Le mot “Ton” signifie porc et le mot “katsu” signifie côtelette. Cette côtelette est passée dans une panure avant d’être frite, rendant le porc bien tendre à l’intérieur et bien croustillant à l’extérieur. Le tonkatsu est généralement servi avec une sauce bulldog (mélange de sauce huîtres, de sauce bbq et de sauce Worcestershire), du chou, des concombres pickles ou sur un lit de riz blanc. On a même trouvé pour vous la recette ultime du tonkatsu.

Yakitori

Le mot yakitori en japonais signifie “brochettes”. Dans les restaurants japonais en France, vous avez souvent l’habitude de les voir, avec des recettes plus ou moins traditionnelles. Au Japon, ce met était préparée initialement à partir de poulet, avant de voir sa composition évoluer au fil du temps pour laisser place au boeuf, au porc, au poisson et même aux légumes. Les brochettes sont cuites sur le grill puis laquées d’un mélange de mirin, de saké, de sauce soja et de sucre, donnant un bel aspect caramélisé aux brochettes. On vous donne même nos recettes préférées de yakitori.

Takoyaki

Les takoyaki sont l’un des emblèmes de la street food japonaise ! Assez difficile à trouver en France, ces petits beignets frits sont préparés à la minute dans tous les coins de rue de Tokyo, Osaka et d’autres villes nippones. Au sein de la pâte à beignet est glissé un petit morceau de poulpe recouvert de pâte donc, donnant un jeu de texture entre le frit du beignet et le moelleux du poulpe. Traditionnellement, ils sont recouverts d’un filet de mayonnaise avant d’être servis bien chauds. Un must à goûter pour tous les amateurs de cuisine japonaise.

Dorayaki

Pour finir sur une note sucrée, on vous conseille de tester les dorayaki, les pancakes japonais fourrés aux haricots rouges sucrées, les azuki. Le concept est assez simple : deux pancakes avec entre les 2 pancakes une pâte appelée anko obtenue à partir des fameux haricots azuki. Le dessert se veut résolument peu sucrée, jouant plus sur le jeu de texture que sur un goût très prononcé. En tous cas, nous, on adore à l’heure du goûter ! 

Vidéo suggérée