Connexion

Repas de Noël : 7 mots que vous allez entendre 1000 fois (cette année encore)

…Ce dont vous vous passeriez bien

 

« Présidentielle »

 

Ainsi que « primaire de droite », « primaire de gauche » ou « discours de Macron ». Viendra le moment fatal où quelqu’un lancera le sujet politique, signe indiscutable que la soirée va tourner au vinaigre.

 

« Précoce »

 

Qui dit Noël dit enfants. Ils seront tous là : ceux de votre sœur, ceux de votre frère, ceux de votre cousine. Ce qui va obligatoirement relancer le grand jeu des comparaisons : qui a marché très tard, qui est trop potelé, qui tient de qui son aversion pour les maths ou ses deux mains gauches… Vexation générale  garantie.

 

« Augmentation »

 

Entre l’entrée et le dessert, il y en aura forcément un pour la ramener avec son « augmentation significative » ou son échelon professionnel  héroïquement gravi. Très en confiance, il risque d’ailleurs de vous demander si vous plafonnez toujours à 25K et de plonger les plus jeunes dans l’embarras en leur demandant « comment ça va les études ? »

 

« Calories »

 

Parce que personne ne peut concevoir un repas de Noël sans foie gras, sauces généreuses et chocolats à foison, mais que chacun va quand même s’effarer face à l’ardoise calorique.

 

« Chouchou »

 

Parce que les petites rancœurs d’enfance ressurgissent toujours en même temps que le champagne, on parie que vous entendrez au moins un  « De toute façon, t’as toujours été le chouchou de maman/papa/mamie. » 

 

« Petite mine »

 

Plus précisément « T’as une petite mine », en général prononcé par un aïeul faussement bienveillant. Vous n’avez pas vu le soleil depuis des lustres, croulez sous le travail et avez passé tout votre temps libre des deux dernières semaines dans une épuisante chasse aux cadeaux. OUI, vous avez une petite mine.

 

« Piles »

 

Celles de la poupée de machine et celles du radio-réveil flambant neuf de machin. Non fournies évidemment.

 

 

 

 

Vidéo suggérée

Dans le même univers