• Connexion
  • Inscription
Shrinkflation : ce format de pot Nutella présenté comme une bonne affaire n'en est pas une

Une consommatrice a alerté sur une offre dans un supermarché pour en produit Nutella. Présentée comme un bon plan anti-inflation, c'était plutôt l'inverse rapporté au prix au kg...

Voir la suite de cet article plus bas
Vidéo suggérée Quels sont les produits de saison en février ? Video 1 sur 2

Adobe Stock 

“La démarche commerciale semble aberrante en plein scandale de shrinkflation” a récemment commenté Robert Bréhon, président de l’UFC – Que choisir Hauts-de-France auprès de La Voix du Nord. Le sujet ? Les petits pots de Nutella de 25 grammes vendus 1 euro pièce, un prix qui a suscité l'indignation de consommateurs.

Un pot de Nutella qui vaut de l’or

Ces derniers temps la “shrinkflation” est au cœur de l’actualité. Pour ceux qui seraient passer à côté de cette pratique, le principe est simple : réduire la quantité vendue dans un emballage sans pour autant réduire le prix. Si ce procédé n’est pas illégal, il est fortement pointé du doigt et encore plus en temps de crise. Face à ce phénomène qui prend de l'ampleur, les consommateurs sont à l'affût. Récemment, c’est Nutella qui était dans le viseur. En cause ? Le prix de ses pots de 25 grammes vendus 1 euro. Un exemple parfait de la tendance de shrinkflation. 

 

La polémique a commencé quand Auchan a proposé cette semaine des “solutions anti-inflation pro-plaisir”. Une initiative à première vue alléchante puisque une centaine de produits étaient alors vendus à 1 euro. Mais une lectrice de La Voix du Nord n’a pas hésité à faire savoir son mécontentement en constatant que le pot de Nutella de 25 grammes faisait également partie de l’offre. Indignée, elle explique alors avoir le sentiment que l'entreprise française prenait “ les consommateurs pour les pigeons de l’année”. 

 

Et pour cause, rapporté au kilogramme, le pot qui est présenté comme une bonne affaire à l’origine coûterait 40 euros/kg, “contre un peu moins de 7 euros le Kg (6,59 € précisément), prix habituel pour un pot de 750g” rappelle La Voix du Nord.

La réponse d’Auchan et Nutella

Contacté par le quotidien, Auchan s’est défendu. L'enseigne a ainsi expliqué que les produits sont “normalement destinés aux cafés, restaurants et hôtels et que les prix et conditions d’achat ne sont donc pas les mêmes”. La marque a quant à elle mis en avant “le surcoût lié à l’emballage, le prix du verre ayant une proportion plus importante que la pâte à tartiner par rapport au format 1 kg”.

Dans le même univers