• Connexion
  • Inscription
TENDANCE FOOD : le DOGGY BAG fortement recommandé dans les RESTOS

Stock-Adobe

Le Doggy Bag existe aux Etats-Unis depuis plusieurs décennies. Il faut dire que là-bas les parts sont plus que généreuses. Du coup, embarquer ce que l'on a pas pu manger dans une boite, pour ne rien gâcher semble être une bonne idée.

 

En France, ce n'est pas du tout une habitude. Si vous ne terminez pas votre assiette, on va éventuellement vous demander si tout s'est bien passé. 

 

Depuis le 1er janvier 2016, tout va changer. 

 

Le gouvernement lutte depuis des années contre le gaspillage alimentaire avec toute une série de lois. Dans le cadre de la mise en application de la loi sur les biodéchets (déchets liés à la préparation des plats, restes des plats servis, aliments périmés) votée en 2011, il est depuis le 1er janvier 2016 recommandé aux restaurateurs de proposer des « Doggy Bag » à leurs clients quand ils ne terminent pas leurs assiettes.

 

Le Doggy Bag est-il obligatoire ? 

 

Non, pour le moment, c'est juste une recommandation. En fait, le Doggy Bag s'inscrit dans l'obligation pour les restaurateurs de trier et de valoriser leurs déchets lorsqu'ils produisent plus de 10 tonnes de biodéchets par an, soit environ 180 couverts par jour.  Les restes de repas faisant partie des biodéchets.

 

Est-ce que tous les restaurants sont concernés ?

 

Non, seuls les restaurants qui fournissent plus de 150 repas par jour sont concernés.

 

Espérons que cette initiative va aller dans le bon sens, à savoir diminuer le gaspillage alimentaire. On se demande aussi si les Doggy Bag seront recyclables, il serait dommage de diminuer le gaspillage alimentaire en augmentant le volume des déchets non recyclables.

 

Vidéo suggérée