Connexion

Le doggy bag obligatoire au resto, c’est pour bientôt

L’Assemblée nationale a tranché ce dimanche 27 mai 2018 : à partir de 2021, les restaurants et les débits de boissons auront pour obligation de mettre gratuitement à la disposition de leurs clients des doggy bags. 

 

Cet amendement a pour objectif de lutter contre le gaspillage alimentaire dans la restauration collective et commerciale, qui représente tout de même, chaque année, 21 kilogrammes de nourriture par Français.

 

Des restaurateurs pas emballés

 

Dans le milieu de la restauration, les réactions face à cette nouvelle loi sont pour le moins mitigées. Dans un communiqué, le GNI (groupement national des indépendants de l’hôtellerie et de la restauration) parle d’une « fausse bonne idée […] totalement déconnectée de la réalité ». Selon eux, les doggy bag pourraient provoquer « un gaspillage encore plus important » et fort coûteux : « le gaspillage alimentaire dans les restaurants et les débits de boissons représente moins de 27 centimes d’euros par plat. Or un doggy bag coûte entre 25 et 70 centimes d’euro pièce ! », avance l’organisation.

 

Du côté des clients, les avis semblent également partagés. Si certains sont depuis longtemps adeptes du doggy, d’autres semblent peu à l’aise avec l’idée de sortir d’un restaurant avec une boîte de restes. « J'aurais honte », témoigne une cliente dans un récent reportage de francetvinfo.

Vidéo suggérée

Recettes suggérées