Icone utilisateur
  • Inscription
Voici 5 aliments à découvrir cet automne pour mieux se nourrir

Que vous en connaissiez déjà quelques uns ou non, ces 5 aliments sont très intéressants d'un point de vue nutritionnel. Mieux manger en automne, ça commence aussi par incorporer de nouveaux ingrédients auxquels on ne pense pas toujours. 


 

Le kasha

Si vous ne connaissez pas encore cette graine, on ne vous blâmera pas. Par contre, vous allez découvrir ses nombreux bienfaits de ce pas. Bon alors le kasha, c’est quoi ? Ce sont des graines de sarrasin que l’on a torréfiées pour leur apporter un subtil goût grillé. 

 

En quoi c’est bien pour mon alimentation ? Ces graines sont riches en protéines végétales, donc parfaites si vous voulez réduire votre consommation de viande et produits laitiers. Elles sont aussi pleines d’antioxydants (qui ralentissent le vieillissement de nos cellules) et bourrées de fibres, parfait pour le transit intestinal. 

 

On le cuisine comment ? On adore cet ingrédient car il est très facile à trouver, que ce soit dans des magasins bio et même dans des enseignes plus classiques, mais aussi parce que l’on peut l’ajouter à des recettes sucrées comme salées. En salé, on en fait des galettes ou du porridge notamment. En sucré, on les ajoute à des pâtisseries comme des sablés et même dans des infusions.

 

La semoule

Avec 350 calories pour 100g, la semoule est peu calorique, ce qui est intéressant lorsque l’on veut faire attention à notre apport énergétique. Mais surtout, c’est un féculent intéressant car il change des pâtes et du riz tout en apportant du magnésium, du phosphore et du potassium.

 

On la cuisine comment ? Là encore, sucré ou salé, c’est comme vous voulez. Vous pouvez servir la semoule en accompagnement de poissons, de viandes ou de légumes, exactement comme vous le feriez avec du blé, du boulghour ou des pâtes. Mais vous pouvez aussi en faire un gâteau ou un dessert express très facile avec un peu de lait, de la cannelle et du sucre. Pratique pour dépanner en fin de repas, pas vrai ? 

 

Le chou fermenté

On ne présente même plus les bienfaits des aliments fermentés tant ils sont nombreux. A première vue, manger volontairement des bactéries (vivantes, qui plus est) n’est pas ce qu’il y a de plus appétissant. Et pourtant, elles régulent le fonctionnement de notre système digestif. Et pourquoi le chou plus qu’un autre aliment ? On peut, c’est vrai, préparer des aliments fermentés avec des cornichons ou d’autres ingrédients. Mais l’avantage du chou, c’est qu’il est riche en vitamine C (17 mg pour 100g). 

 

On le cuisine comment ? Avec de la poitrine de porc et des saucisses pour en faire une délicieuse choucroute Alsacienne. Et oui, la choucroute n’est rien d’autre que du chou fermenté accompagné de viandes diverses.

 

Les graines de courge

On vous l’accorde, ce n’est pas forcément un ingrédient que l’on a l’habitude d’acheter tous les jours. Pourtant, il serait intéressant d’essayer, car les graines de courges contiennent beaucoup de nutriments, particulièrement des minéraux. Fer, calcium magnésium, phosphore et potassium s’y trouvent en grandes quantités, sans oublier les vitamine B3 et E. On ne va pas expliquer l’action de chaque nutriment, mais sachez qu’au global les graines de courge jouent sur la santé et le fonctionnement des muscles, du cerveau et des os, sont antioxydantes et aident à réguler le taux de cholestérol et à produire de l’énergie. Comme tout, il ne faut pas en abuser ni tenter de se soigner avec si vous avez des problèmes de cholestérol, mais c’est un bon ingrédient à intégrer de façon raisonnable et équilibrée dans son alimentation.

 

On les cuisine comment ? Il suffit de les faire griller. Ensuite, libre à vous de les intégrer dans des salades, des biscuits, des crumbles ou du granola maison. Vous pouvez même vous faire un en-cas healthy en mélangeant ces graines de courge avec des noisettes et des amandes.

 

Les épinards

On ne sait pas pourquoi, mais on parie que vous connaissez déjà cet aliment. Par contre, vous ne savez peut-être pas que les épinards regorgent de bêta-carotène, une forme de vitamine A riche en antioxydants qui ralentir le vieillissement de nos cellules, sans compter sa teneur en calcium, en vitamine C et en folates. 

 

On les cuisine comment ? En quiche, dans des lasagnes, en accompagnement d’un poisson ou en salade avec des jeunes pousses, vous avez l’embarras du choix.

 

Recettes suggérées