• Connexion
  • Inscription
Eau du robinet dangereuse : votre ville est-elle concernée ?

En plus d’être dans les champs, les pesticides seraient également présents dans l’eau du robinet. En effet, en décembre 2020, la Direction Générale de la Santé avait affirmé que 6% des pesticides avaient été retrouvés dans l’eau du robinet des Français. Un chiffre qui a augmenté et qui est passé à 20% en 2021. Le sujet alerte les médias puisque certaines régions de France seraient plus concernées que d’autres par le phénomène. On vous explique tout.

Adobe Stock 

Non, les pesticides ne se limitent pas seulement aux champs. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ils sont plus que présents dans notre quotidien. En effet, une fois utilisés, ils s’infiltrent dans les sols. Puis, ils se transforment et peuvent parfois atterrir dans les nappes d’eau. Résultat ? Après un long chemin, ils s’infiltrent également petit à petit dans l’eau de nos robinets.

 

Un article du journal “Le Monde” et un reportage de “Complément d’enquête” ont également mis en lumière la situation. Cette dernière est, en effet, préoccupante puisque si la majorité des analyses de l’eau ne révèle rien d’alarmant certains réseaux d’eau montrent la présence de molécules issues de pesticides au-delà des seuils de qualité.

Trop de pesticides dans l’eau du robinet

D’après les données du journal “Le Monde”, douze millions de personnes auraient consommé de l'eau du robinet qui ne serait pas conforme aux critères de qualité. Pourquoi ? À cause de la présence de pesticides. Au total, 20% des habitants seraient concernés par cette pollution : une hausse beaucoup plus importante qu’en 2020, où le chiffre s’élevait à seulement 5,9%.

Comment expliquer la présence des pesticides dans l’eau du robinet ?

Suite à plusieurs tests sur l’eau du robinet, le résultat est sans appel : oui, dès dépassement du seuil de qualité ont été observés. Mais comment expliquer cela ? Il existe plusieurs seuils pour mesurer la qualité de l’eau. Ainsi, tant que cette dernière ne dépasse pas le second seuil, nommé “valeur sanitaire maximale" (Vmax)”, elle continue à être distribuée.

 

Malheureusement pour certaines molécules, ce seuil n’est pas établi, il n’existe pas. En effet, “France Info” explique que : “d'après les données de l'Anses, il existe ainsi 23 pesticides ou métabolites pour lesquels les autorités n'ont pas défini de valeur sanitaire maximale. Par manque de connaissances scientifiques et de connaissances sur les limites toxicologiques, "il peut arriver que l'Anses ne soit pas en mesure de fournir de Vmax", explique l'organisme. Il est donc difficile de savoir à partir de quel seuil boire de l'eau boire comportant ces molécules devient dangereux”.

 

En bref, comme il existe énormément de molécules de pesticides, toutes ne sont pas systématiquement recherchées dans l’eau du robinet. Cette liste est définie localement et dépend ainsi du territoire.

Faites le test pour savoir si votre commune est concernée

Face à ce phénomène, toutes les régions ne sont pas égales. En effet, en écho avec l’article du média, une enquête sur le même sujet a été diffusée, jeudi 22 septembre, sur France 2. Pour ce reportage, les journalistes de “Complément d’enquête” se sont particulièrement intéressés à la région des Hauts-de-France“où cette pollution a atteint des proportions inouïes”. En effet, d’après “Le Monde”, 65 % des habitants de la région sont concernés par une eau potable non-conforme.

 

Mais d’autres régions sont également touchées. D’ailleurs pour savoir si votre lieu de vie est concerné, France Info a réalisé un moteur de recherche qui rassemble les données du Ministère de la Santé. Rien de bien compliqué, il suffit simplement de taper le nom de sa commune afin de connaître le nombre de prélèvements réalisés entre janvier 2021 et juillet 2022. C’est à ce moment-là que des molécules des pesticides ont été recherchées. Vous pourrez donc savoir si votre eau est conforme ou non.

Vidéo suggérée

Vous regardez : Quels sont les produits de saison en décembre ? Video 1 sur 2

Dans le même univers