• Connexion
  • Inscription
La meilleure façon de faire un risotto
Icone étoile Icone étoile Icone étoile Icone étoile Icone étoile
5 / 5 1 avis
Imprimer
Icone flèche
Icone flèche
Avatar de 750g Le Guide
Par 750g Le Guide

Qu’elle soit nature, aux asperges, avec un os à moelle ou aux champignons, tout le monde aime la recette du risotto maison. Avec notre recette de risotto facile, vous préparerez rapidement un plat économique et savoureux. Vous vous demandez encore comment faire un risotto maison sans tracas ? Suivez notre recette de risotto rapide, tout y est expliqué pas à pas. C'est la meilleure recette de risotto selon 750G Le Guide.

Ingrédients

4 personnes
  • Riz à risotto300 g de riz à risotto
  • Oignon50 g d'oignons
  • Vin blanc sec10 cl de vin blanc sec
  • Bouillon de volaille1 l de bouillon de volaille
  • Beurre100 g de beurre
  • Parmesan100 g de parmesan non râpé
  • Huile d'olive5 cl d'huile d'olive
  • Sel ou sel finSel ou sel fin
  • PoivrePoivre

Matériel

  • CasseroleCasserole
  • Couteau d'officeCouteau d'office
  • RâpeRâpe

Préparation

Préparation :
Cuisson :
  1. 1

    Préparation de la garniture

    Eplucher, laver et ciseler très finement l’oignon.

    Râper le parmesan.

     

  2. 2

    Préparation du bouillon

    Mettre à chauffer le bouillon dans une casserole.

  3. 3

    Préparation du risotto

    Dans une seconde casserole, faire suer l’oignon dans 3 cl d’huile d’olive.

    Pour assurer sa bonne cuisson, ajouter un peu de bouillon et laisser réduire.

    Lorsque l’oignon est bien sué, ajouter le riz et le faire cuire dans la matière grasse pour le rendre translucide.

     

    Lorsque le riz est bien nacré, déglacer avec le vin blanc.

    Laisser évaporer le vin blanc complètement en remuant délicatement.

    Ajouter ensuite 1/3 du bouillon et laisser cuire à feu doux pour que le riz absorbe le bouillon.

    Ajouter la moitié du bouillon restant et laisser cuire à nouveau en remuant très délicatement de temps en temps.

     

    Lorsque le bouillon est complètement absorbé, ajouter le reste du bouillon.

    Le riz doit être cuit et moelleux mais légèrement ferme au centre.

  4. 4

    La liaison du risotto

    Stopper la cuisson, ajouter le parmesan râpé, le beurre et couvrir.

    Laisser reposer quelques minutes puis mélanger à la fourchette pour assurer la liaison.

    Rectifier l’assaisonnement.

  5. 5

    Dressage du risotto

    Servir en assiette creuse et arroser de quelques gouttes d’huile d’olive.

Conseils

  

 

Conseils pour les ingrédients

 

Pour un bon risotto, il faut évidemment du bon riz. Pour ça, je vous conseille du riz à risotto riche en amidon. Pour la texture crémeuse, rien de tel que de râper vous-même le parmesan pour qu’il ne soit pas sec et pour être certain d’avoir un parmesan de qualité.

 

Conseils de préparation

 

Tout l’intérêt du plat repose sur la cuisson du riz. Le plus important est de ne pas rincer le riz : vous aurez besoin de l’amidon pour avoir la texture crémeuse à la fin. D’ailleurs, pensez à nacrer le riz pour activer son amidon. Autre conseil : ne remuez pas fortement le risotto pour ne pas abîmer la texture des grains. Vous avez eu les yeux plus gros que le ventre ? Utilisez vos restes de risotto pour faire des arancini. 

 

Conseils de dressage

 

Utilisez une assiette creuse et tapez en dessous de l’assiette : le risotto doit s’étaler tout seul. Si c’est le cas, c’est prêt ! Il ne reste qu’à passer à table.

 

 

 

Quelles variantes pour le risotto ? 

 

On connaît tous le risotto traditionnel. Mais connaissez-vous ces variantes aussi succulentes les unes que les autres ? 

 

Risotto de coquillettes, la variante de tous les jours

Risotto de champignons au Cookeo, la variante la plus rapide

Risotto de Saint-Jacques au Thermomix, la variante la plus pratique

 

 

 

 

Quels accompagnements pour le risotto ? 

 

Quel vin servir avec un risotto ?

 

Le plus important, c’est de ne pas masquer les arômes subtils du risotto. Pour relever les saveurs du plat, optez pour un vin blanc lugana.

 

Quel accompagnement servir avec un risotto ?

 

Le risotto est un plat qui se suffit à lui-même. Il n’a pas besoin d’accompagnement.

 

Quel dessert servir avec un risotto ?

 

Puisque le risotto est un plat assez roboratif, ne vous lancez pas dans la réalisation d’un dessert lourd qui serait difficile à digérer. Privilégiez les desserts légers et rafraîchissants comme une mousse de citron.

 

 

Questions fréquentes

 

Y-a-t-il de la crème dans le risotto ?

 

Non, il n’y a jamais de crème dans le risotto. C’est l’amidon du riz, le beurre, le parmesan et le bouillon de cuisson qui donne cette texture crémeuse en se liant les uns aux autres.

 

Est ce que l’on peut préparer le risotto longtemps à l’avance ?

 

Si vous le préparez à l’avance, il faut le précuire à moitié et le terminer au dernier moment.

 

Comment remplacer le vin blanc dans le risotto ?

 

Si vous ne voulez pas mettre de vin blanc dans votre risotto, contentez-vous d'y ajouter du bouillon. 

 

Quelle casserole pour risotto ?

 

Pour réussir votre risotto, il faut une casserole assez grande pour accueillir votre riz qui va gonfler à la cuisson. Choisissez-la large et haute, mais surtout avec un fond épais pour éviter que le riz n'accroche.

 

Quel vin blanc pour faire un risotto ?

 

L'idéal est de choisir un vin blanc sec. 

 

Comment réussir un risotto crémeux ?

 

La texture crémeuse du risotto est obtenue en ajoutant du parmesan et du beurre à la fin. C'est ce qu'on appelle la "mantecatura". Il n'y a pas besoin d'ajouter de la crème à votre recette, vous verrez.

 

 

Les principales causes de ratage

 

pourquoi mon risotto est dur ?

 

Si le risotto est dur, c’est que le riz n’a pas suffisamment rendu d’amidon ou qu’il n’a pas assez cuit. Pour obtenir la texture crémeuse, il faut nacrer le riz rond sans jamais le rincer pour garder tout l’amidon.

 

Pourquoi mon risotto colle ? 

 

Si le riz colle, c’est qu’il est trop cuit. L’idéal est d’avoir un riz moelleux mais encore ferme.

 

Comment rattraper un risotto trop pâteux?

 

Vous avez fait trop cuire votre riz, il devenu pâteux. Ce n’est pas la texture recherchée dans un risotto, mais pas question de jeter tout le plat pour autant. Avec vos restes, préparez des boulettes de risotto que vous farcirez et que vous ferez frire.

 

 

 

Le saviez-vous ? La minute culture

 

Petite histoire du risotto

 

Vous pensiez que le risotto était Milanais ? Détrompez-vous : à l’origine, il s’agirait d’un plat Sicilien, aussi surprenant que cela puisse paraître. L'île était une étape fréquente pour les marchands, qui y échangeaient notamment le safran.

 

Mais alors qui a inventé le tout premier risotto ? La légende raconte qu’une domestique d’une famille sicilienne aurait voulu réaliser des arancini, des croquettes de risotto typiques de la région. Mais, n’arrivant pas à leur donner une forme de grosses boules similaires à des oranges, elle servit le riz dans une assiette, et le risotto était né. 

 

Pourquoi le risotto s’appelle-t-il risotto ?

 

Le risotto, quel beau nom à consonance italienne. Mais au fait, que signifie-t-il ? Il serait inspiré à la fois du plat rond dans lequel était servi le riz au 16ème siècle, mais aussi de la casserole haute et épaisse qui sert à cuire le riz, les deux s'appelant “risottiera”. Mais, ne nous emballons pas, le terme de risotto n’a commencé à être utilisé qu’à la fin du 20ème siècle.

 

Le riz n’a pas de frontière

 

Ancré à Milan, inventé en Sicile : le risotto est un plat qui aime voyager, puisqu’à la base, le riz rond est tiré d’une variété qui nous vient tout droit… du Japon ! Mais depuis le 15ème siècle, c’est sur la plaine du Pô, dans le Piémont, que l’on cultive les différentes variétés de riz nécessaires au risotto, dont la variété Japonica, qui a servi à élaborer le riz rond que nous connaissons aujourd’hui. 

 

La mantecatura, le secret d’un bon risotto

 

La “mantecatura” est un mot in-dis-pen-sable à connaître pour préparer un risotto à tomber. Il n’a pas vraiment de traduction française, mais il correspond à l’idée de rajouter du beurre et du parmesan à la fin de la préparation. Avec la mantecatura, on obtient l’aspect onctueux et crémeux… sans jamais ajouter de crème !

 

Commentaires

Idées de recettes