• Connexion
  • Inscription
La meilleure façon de réussir sa pavlova aux fruits rouges
Imprimer
Icone flèche
Icone flèche
Avatar de 750g Le Guide
Par 750g Le Guide

Le secret d’une pavlola réussie réside dans le croustillant de la meringue, son coeur moelleux et ses fruits qui contrastent avec la gourmandise de la crème. Et tout ça, ce n’est vraiment pas compliqué à préparer avec notre recette facile et expliquée étape par étape. C’est la meilleure recette de pavlova selon 750G Le Guide.

 

Ingrédients

4 personnes

Pour la meringue

  • blanc d'oeuf4 blancs d'oeuf
  • Sucre250 g de sucre
  • Vinaigre de vin blanc1 c. à c. de vinaigre de vin blanc
  • Sel ou sel fin1 pincée de sel ou sel fin
  • Fécule de maïs½ c. à s. de fécule de maïs

Pour la crème chantilly

  • Crème liquide entière ( 30% de MG )310 g de crème liquide entière ( 30% de MG )
  • Mascarpone190 g de mascarpone
  • Vanille1 gousse de vanille
  • Sucre glace40 g de sucre glace

Pour la finition

  • Fruit rouge250 g de fruits rouges
  • Fruit de la passion1 fruit de la passion
  • Pistaches non saléesPistaches non salées

Matériel

  • Batteur à main électriqueBatteur à main électrique
  • Four traditionnelFour traditionnel
  • MaryseMaryse
  • Papier cuissonPapier cuisson
  • Plaque de cuisson pour fourPlaque de cuisson pour four
  • Poche à douillePoche à douille
  • SaladierSaladier
  • Douille

Préparation

Préparation :
Cuisson :
Attente :
  1. 1

    Préparez la meringue française

    Battez les blancs en neige. Quand ils commencent à mousser, ajoutez une pincée de sel puis ajoutez le sucre en 4 fois sans cesser de fouetter.

    Quand la meringue française est brillante et ferme, ajoutez le vinaigre blanc et fouettez une dernière fois.

    Ajoutez la fécule de maïs et incorporez-la délicatement à la maryse.

    Garnissez une poche à douille avec la meringue.

    Sur une plaque tapissée de papier cuisson, formez le fond de votre Pavlova puis ajoutez un bord afin de créer un creux.

    Enfournez dans un four préchauffé à 110°C pendant 1h, en surveillant la cuisson.

    Éteignez le four, laissez reposer la pavlova 30 minutes dans le four éteint puis laissez bien refroidir sur une grille.

     

  2. 2

    Préparez la crème chantilly

    Mettez la crème liquide bien froide, le mascarpone et les graines de la gousse de vanille dans un saladier. Ajoutez le sucre glace et fouettez, jusqu’à une consistance de crème fouettée. Couvrez et réservez au réfrigérateur.

     

  3. 3

    Le dressage

    Quand la meringue est bien froide, remplissez-la avec la chantilly puis ajoutez les fruits rouges sur la surface. Complétez avec les pistaches concassées et la chair du fruit de la passion.

    Saupoudrez éventuellement de sucre glace.

     

Conseils

   

 

Conseils pour les ingrédients 

 

J’ai choisi des fruits rouges, mais vous pouvez choisir les fruits de votre choix selon la saison. Je déconseille d’utiliser des fruits congelés car ils auront tendance à rendre de l’eau et à ramollir la meringue.

 

Vous pouvez utiliser du vinaigre d’alcool type vinaigre de cidre si vous n’avez pas de vinaigre blanc. Il permet d’avoir une meringue plus ferme et moins sucrée en bouche.

 

La fécule de maïs est très importante : elle donne de la souplesse et de l’onctuosité à notre meringue. 

 

Conseils de préparation 

 

Ajoutez le sucre petit à petit dans les blancs en neige pour qu’ils ne retombent pas. Et pour qu’ils se tiennent encore plus, vous pouvez même mettre vos oeufs à température ambiante plusieurs heures avant de commencer la recette.

 

N’essayez pas de gagner du temps en mettant la température du four trop chaude. 110°C est une température parfaite car elle assure une meringue croustillante à l’extérieur et moelleuse à l’intérieur.

 

Conseils de dressage

 

Pour un effet “Wahou”, parsemez de fruits et d’éclats de pistaches avant de déposer le dessert sur la table. Vous pouvez aussi ajouter au dernier moment du zeste de citron bio.

 

 

 

Quelles variantes pour la pavlova ? 

 

Ce qu’on aime dans la pavlova, c’est notamment sa meringue, qui se retrouve d’ailleurs dans d’autres recettes tout aussi gourmandes.

 

Le vacherin glacé, la variante la plus rafraîchissante

La pavlova des îles, la variante la plus exotique

La pavlova nectarines-pistaches, la variante la plus estivale

La pavlova aux fruits d'hiver, la variante la plus facile

 

 

 

Quels accompagnements pour la pavlova ?

 

Que servir avec une pavlova ?

 

Avec la pavlova, vous pouvez éventuellement servir un coulis de fruits rouges pour rappeler la décoration posée sur le dessus de la pâtisserie.

 

 

Questions fréquentes

 

Pourquoi ma crème chantilly ne monte pas ?

 

Pour qu’une crème chantilly monte plus facilement, placez tous les ingrédients et ustensiles au réfrigérateur pendant une nuit. Plus ils seront froids, plus la crème va monter. Autre astuce : n’allez pas plus vite que la musique. Commencez doucement puis augmentez au fur et à mesure l’intensité du batteur.

 

Pourquoi ma meringue jaunit ? 

 

Votre meringue jaunit parce que la température de cuisson est trop élevée. Un gain de temps pour vous, mais une coloration qui ne passe pas inaperçue sur les meringues. Pour garder des meringues immaculées, faites-les cuire entre 60°C et 110°C, pas plus.

 

 

Principales causes de ratage

 

Pourquoi la meringue retombe à la cuisson ?

 

Côté cuisson de la meringue, c’est pas du gâteau : Il faut que le four soit préchauffé et que la cuisson soit lente et douce, en-dessous de 110°C. Mais pour que votre meringue se tienne bien, tout se joue dans l’incorporation progressive du sucre. Quand vos blancs d’oeufs sont déjà bien montés, et seulement à ce moment-là, incorporez un peu de sucre et renouvelez l’opération. En bref, ne versez pas tout le sucre d’un coup, montez très fermement vos blancs d’oeufs en bec d’oiseau et faites cuire votre meringue longtemps à basse température et elle ne retombera pas. Pour vous aider à ce que votre meringue tienne, vous pouvez ajouter un peu de fécule de maïs dans les blancs d’oeufs.

 

Pourquoi les blancs en neige ne montent pas ?

 

Pour réussir à monter des blancs en neige, séparez les blancs des jaunes d’oeufs la veille de la préparation et laissez-les à température ambiante une heure avant de commencer la pavlova : comme ça, les monter sera un jeu d’enfants ! Et surtout, montez-les dans un saladier extrêmement propre.

 

 

 

 

Le saviez-vous ? La minute culture

 

Petite histoire de la Pavlova 

 

 

Qui des Australiens et des Néo-Zélandais a eu l’idée de cette pâtisserie ? En Nouvelle-Zélande, ils ne plaisantent pas : un chercheur a carrément fait une étude pour connaître l’origine du gâteau. Le verdict est tombé : l’invention revient aux Néo-Zélandais, et plus particulièrement au chef d’un palace de Wellington. Mais certains restent convaincus que l’origine revient au maître d’hôtel de l’Esplanade de Perth, en Australie.

 

Pourquoi la Pavlova s'appelle Pavlova ?

 

Si l’Australie et la Nouvelle-Zélande se battent pour le titre d’inventeur du gâteau, ils s’accordent sur un point : le nom. Cette pâtisserie tout en légèreté est inspirée d’une ballerine russe, du nom de Anna Matveïevna Pavlova, surnommée “La Pavlova”. Une meringue qui évoque le volume du tutu, la légèreté de la chantilly pour la grâce de la ballerine, des fruits pour la décoration du jupon : ce dessert a tout de la danseuse étoile. 

 

Commentaires

Idées de recettes