Logo de la boutique de 750gPanier
Mon compte
  • Inscription

Le meilleur oeuf-mayo du monde coûte 1,90€

Ce lundi 3 juin 2019, l’Association pour la Sauvegarde de l’Oeuf Mayonnaise (ASOM) organisait la deuxième édition du championnat du monde de l’Œuf Mayonnaise. 

 

Comme l’année dernière, les chefs en lice devaient réaliser leur interprétation de ce grand classique de bistrot, en respectant la charte pour le moins exigeante de l’ASOM. Celle-ci stipule, entre autres, que l’oeuf doit être « cuit à cœur mais sans excès de façon à ce que le jaune, sans être coulant, conserve du fondant », que « la mayonnaise doit être maison, souple, nappante et servie en quantité suffisante pour recouvrir toute ou partie de l’œuf, avec un petit surplus permettant de la saucer avec un morceau de pain », que l’assiette doit contenir « trois demi-œufs avec leur éventuelle garniture de saison et d’une parfaite fraîcheur » et que « la température de service doit être ajustée selon la saison afin de n’être ni trop froide pour ne pas altérer les qualités gustatives et la texture de la préparation, ni trop chaude pour éviter d’altérer la tenue de la mayonnaise. »

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 

Une publication partagée par Bouillonpigalle (@bouillonpigalle) le

L’oeuf du Bouillon Pigalle rafle le prix

 

Après dégustation et délibération, c’est le Bouillon Pigalle, de Pierre et Guillaume Moussié, qui a remporté le titre de meilleur oeuf-mayo 2019. « La simplicité, c’est ce qu’il y a de plus compliqué » a déclaré le président du jury François-Régis Gaudry, en guise d’indice, juste avant de révéler le grand gagnant. L’oeuf-mayo proposé par le Bouillon Pigalle était en effet des plus classiques. « On a fait exactement l'oeuf-mayo qu'on sert au Bouillon Pigalle. J'ai vu ce que les autres concurrents faisaient, c'était beaucoup plus technique. », a confié Clément Chicard, le chef du Bouillon, à BFMTV.

 

Pour la bonne nouvelle, sachez qu’il vous en coûtera 1,90 euros d’aller goûter ce merveilleux oeuf nappé d’une mayonnaise au vinaigre de Xéres et à l’huile d’arachide. Ça se passe donc au Bouillon Pigalle, 22 boulevard de Clichy, dans le XVIIIe arrondissement de Paris.

Vidéo suggérée