• Connexion
  • Inscription
Le meilleur pâtissier épisode 9 : qui est parti ?



Jeudi soir était diffusé le 9ème épisode du meilleur pâtissier saison 10. Cette semaine, le jury nous a fait voyager jusqu'au Canada. Qui a été éliminé de l'épisode 9 saison 10 du meilleur pâtissier ? Qui a eu le tablier bleu cette semaine ? Voici le récapitulatif des infos à ne pas manquer sur l’émission phare de M6.





 

Le défi de Cyril : Tabernak, une pâtisserie au sirop d'érable !

Top chrono : En seulement 2 heures, les candidats devaient préparer un gâteau au sirop d'érable sous les yeux attentifs de Cyril Lignac, Mercotte et... des centaines de petits castors en peluche. Si le décor faisait bel et bien penser au Canada, ce n'était pas le cas de tous les gâteaux des pâtissiers. Ou du moins, pas suffisamment au goût du jury. 

 

Pour Jérémy, sans surprise, ce sera une tarte. Pour les saveurs, il mise sur des valeurs sûres avec des poires, une crème aux noix de pécan et une ganache au sirop d'érable. Si, sur le papier, ça donne l'eau à la bouche, le résultat final n'a pas fait saliver Mercotte et Cyril. 

 

Maud, de son côté, est partie sur un dôme de coques en chocolat, un biscuit cacao, une mousse à la vanille et un peu de caramel d'érable. Sa pâtisserie lui a voulu les compliments de Cyril, la comparant à un dessert de restaurant. Pour rappel, Maud est la candidate ayant remporté le tablier bleu lors de l'épisode 5 du meilleur pâtissier.

 

Jérôme, quant à lui, a misé sur une tarte tatin canadienne à base de sirop d'érable. Simple mais efficace. 

 

Enfin, Alexandre s'est laissé tenter par un financier avec une mousse de sirop d'érable et un insert aux myrtilles. Un dessert trop sucré qui n'a pas séduit Mercotte. 

 

A l'issue de cette première épreuve de l'épisode 9 du meilleur pâtissier, c'est donc le caférable d'Aya (une création faite d'un biscuit aux noix, d'une mousse café et d'une crème au sirop d'érable) et les dômes de Maud qui finissent dans le top. Le financier trop sucré d'Alexandre et la tarte vue et revue de Jérémy finissent en bas du classement.

 

L'épreuve technique de Mercotte : le séquoia carreauté

Quand on était enfant, on s'amusait à compter l'âge des arbres en fonction de leurs cernes. Mercotte a certainement dû se remémorer ce souvenir d'enfance en proposant aux pâtissiers amateurs de réaliser un séquoia carreauté. C'est fou comme ce gâteau ressemble comme deux gouttes d'eau à un véritable tronc d'arbre coupé ! Sauf que cette souche-là se mange. 

 

Dans l'idée, Mercotte attendait des candidats un tronc d'arbre fait en pâte d'amandes, avec des ganaches à la myrtille et au chocolat noir, un biscuit au charbon végétal et, pour enrober le tout, une écorce en chocolat nous apprennent nos confrères de cuisineaz. Mais pas seulement.

 

Pour corser cette épreuve en hommage aux bûcherons Canadiens, Mercotte a exigé d'avoir des carreaux à l'intérieur de la pâtisserie et visibles à la découpe. Mais pour relever haut la main le défi de Mercotte, encore fallait-il avoir fait canadien LV2 au collège. Car déchiffrer la recette n'était pas une mince affaire, comme on le constate avec les créations de Mohamed et de Paul-Henri. A l'inverse, Maud, Jérôme et Alexandre nous ont permis de nous évader au Canada le temps d'une pâtisserie.

 

L'épreuve créative, c'est tout un symbole

Si la France est souvent représentée à travers des symboles forts comme une baguette de pain, une bouteille de vin, un béret, un croissant et la tour Eiffel, il en va de même pour le Canada. Les candidats devaient se creuser les méninges pour connaître les choses caractéristiques du pays, du sirop d'érable aux joueurs de hockey, en passant par les caribous et la neige. Ensuite, il ne reste plus qu'à décrire l'image qu'ils ont du Canada... dans une pâtisserie. 

 

Aya a fait chavirer le coeur de Mercotte, Cyril Lignac et du Chef Arnaud Coutret avec sa mousse vanille, son crémeux au caramel et à la cannelle et sa compotée de myrtilles. Elle remporte le tablier bleu à l'issue de cet épisode. Elle l'avait déjà gagné à la fin de l'épisode 7 du meilleur pâtissier.

 

Alexandre n'a pas convaincu les jurés cette semaine. Il faut dire que ses montagnes à la coco, au fruit de la passion et à la mangue ne rappelait pas vraiment les saveurs et emblèmes canadiens. Il a été éliminé du meilleur pâtissier à la fin de l'épisode 9.

 

Source : Cuisine az

Vidéo suggérée

Dans le même univers