• Connexion
  • Inscription
Le meilleur pâtissier épisode 7 : ce qu’il faut retenir

Jeudi soir était diffusé le 7ème épisode du meilleur pâtissier saison 10 placé sous le thème de l'enfance. Qui a été éliminé de l'épisode 7, saison 10 du meilleur pâtissier ? Qui a eu le tablier bleu cette semaine ? Voici le récapitulatif des infos à ne pas manquer sur l’émission phare de M6.

Le défi de Cyril : Une enfance imposante

LMP épisode 7 : Mohamed a réalisé un Napolitain revisité. 750g

Pour retomber en enfance, on a le choix entre une assiette de jambon-purée, un bouillon de pâtes alphabet, des coquillettes et des gâteaux qu’on adorait dévorer à l’heure du goûter. Cyril a voulu faire voyager les candidats dans le monde de l’enfance en leur proposant un défi de taille : refaire à l’identique leur 16 heures en format géant. Si certains sont restés sur des bases plutôt classiques comme Anne-Loup et sa madeleine géante au gingembre avec un insert au citron, d’autres ont osé un brin d’originalité, à l’instar du Napolitain de Mohamed ou du biscuit à la figue de Jérôme.

 

Au vu des résultats, il faut croire que sortir des sentiers battus, ça paye. A l’inverse, la création d’Anne-Loup était loin d’être la madeleine de Proust de Cyril car, malheureusement, sa pâtisserie manquait de cuisson.

 

L’épreuve technique : La tour de Piscuit

Si l’on vous dit “Equilibrik”, ça vous parle ? Derrière ce nom rigolo se cache une tour composé de pas moins de 192 biscuits ! En plus de réussir à faire tenir la tour, il fallait respecter certaines contraintes. La première, et pas des moindres, était que l’equilibrik mesure au moins 35 cm de hauteur. Et là, les rôles se sont inversés comme nous l'apprennent nos confrères de Journaldesfemmes.

 

Jérôme et Mohamed, chouchous de l’épreuve de Cyril, étaient cette fois-ci bons derniers. C’est Aya et Maud qui ont su séduire les jurés par leur création qui relevait davantage de la tour Saint-Jacques que de la tour de Pise.

 

L’épreuve finale, c’est un jeu d’enfants !

N’imaginez pas que l’on trouve cette épreuve facile, loin de là. Mais hier soir, l’épreuve finale était un véritable jeu d’enfants… au sens propre du terme. Le thème imposé par François Perret, l’invité de cette semaine, était clair :  recréer un jeu de notre enfance sous forme de gâteau.

 

Même si toutes les créations ne donnaient pas envie de retomber en enfance, il faut saluer la volonté de Marion de tout donner pour réussir son Twister et il faut reconnaître le travail d’Aya derrière son “Qui est-ce”. D’ailleurs, c’est elle qui remporte le tablier bleu pour l’épisode 7 du meilleur pâtissier.

 

Anne-Loup, elle, a rendu son tablier à l’issue de l’émission. Ses créations sur le thème de l’enfance, notamment sa madeleine trop peu cuite et sa poupée en chocolat et pâte à sucre, n’ont pas enchanté Mercotte, Cyril et François Perret.

 

Si vous avez loupé les derniers épisodes du meilleur pâtissier, voici le récapitulatif de la semaine dernière.

 

Source : Journaldesfemmes

Vidéo suggérée

Dans le même univers