• Connexion
  • Inscription
Le miel est excellent pour votre santé et c’est la science qui le dit

Pour faire le plein de bonnes bactéries et entretenir notre microbiote, on pense souvent au kéfir ou aux yaourts. Grâce à une étude publiée récemment dans la revue World Journal of Microbiology and Biotechnology, on découvre que le miel contient lui aussi des probiotiques, mais pas que. Zoom sur les bienfaits du miel. 

Vous avez l’habitude de rajouter une cuillère à café de miel sur tout ce que vous avalez ? Tasse de thé, pain de mie toasté, yaourt nature : tout s’agrémente de ce liquide doré et gluant. On pourrait se dire que ce n’est pas bon pour la santé, car le miel est très sucré. Il augmente donc considérablement le taux de glucose dans votre sang. Pourtant, une étude publiée en mai dans la revue scientifique World Journal of Microbiology and Biotechnology pourrait bien nous faire déculpabiliser de manger du miel à toutes les sauces. 

Il y a miel et miel

Attention aux faux miels. Adobestock

Quand on parle de miel, on ne vous parle pas du faux miel qu’on peut parfois trouver au supermarché. Vous n’êtes pas au courant ? En 2013, la DGCCRF a analysé 138 miels.

 

Parmi eux, 1 sur 10 était modifié, par ajout d’eau ou de sirop de sucre. Certains fabricants ont recours à ces falsifications pour produire plus de miel et répondre à la demande croissante. Or, c’est contraire aux règles. Pour avoir l’appellation miel, il faut que le produit soit pur. Maintenant que l’on a mis les points sur les i et que l’on sait de quoi on parle, revenons-en à nos moutons.

Le miel, une source de bonnes bactéries

Le miel contient des bonnes bactéries. Adobestock

D’après les chercheurs de l’Université du Caire, auteurs de l’étude publiée dans World Journal of Microbiology and Biotechnology, le miel pourrait réduire le taux de cholestérol et améliorer notre santé gastro-intestinale. Et ça, ce n’est pas à coup de baguette magique ou de claquement de doigt façon Joséphine Ange Gardien. On vous explique tout.

 

Le miel contiendrait des bactéries très bonnes pour notre organisme, à en croire les scientifiques. En analysant différents miels, ils ont identifié et isolé 10 souches de bactéries. Après des recherches approfondies, ils se sont rendus compte que toutes ces bactéries avaient un point commun : elles améliorent notre santé gastro-intestinale. Bon, ça ne vaut pas les vertus hallucinantes de ce miel Népalais, mais ce n'est pas mal non plus.

Le miel contiendrait des probiotiques

Le miel contient des probiotiques. Adobestock

Certaines de ces bactéries sont des probiotiques. Ce sont des bonnes bactéries qui composent notre microbiote. Micro-quoi ?

 

Dans notre système digestif, il y a 50 000 milliards de bactéries et autres micro-organismes qui cohabitent. C’est une immense coloc’ qui a pour rôle de nous aider à digérer, de former une barrière protectrice sur nos muqueuses intestinales, de stimuler nos défenses immunitaires, de produire des vitamines et de communiquer avec notre cerveau. Plus les bactéries sont variées, mieux c’est pour notre santé. 

 

Apporter de nouveaux probiotiques, c’est donc participer à la diversité bactérienne du microbiote et l’entretenir, e maintenir en bonne santé. Plus il va bien, plus on bénéficie de toutes ses actions immunitaires et protectrices.

Le miel ferait baisser le taux de cholestérol

Le miel joue un rôle dans la réduction du cholestérol. Adobestock

En plus des probiotiques, les chercheurs de l’Université du Caire ont aussi découvert 2 autres souches bactériennes qui aideraient à mieux digérer et participeraient au transport des aliments dans l’organisme. 

 

Mais ce n’est pas tout. Fait encore plus surprenant, ces bactéries avaient toutes un impact dans la réduction du cholestérol. 

 

« Les résultats ont montré que tous les isolats réduisaient la quantité de cholestérol total à un très bon moment. Les isolats [souches de bactéries, ndlr] 10A et 2M ont entraîné une réduction de 75 % et 60 % du cholestérol, respectivement après 48 h. Alors que l'isolat [souche de bactéries, ndlr] 13M a réduit la teneur en cholestérol de 127 (mg/dL) à 23,9 (mg/dL), tandis que l'isolat [souche de bactéries, ndlr] 9A a montré une légère réduction après 24 à 48 h »

Qu'attendez-vous pour acheter du miel ?

Quel miel acheter ? Adobestock

En sachant tout ça, on n'a qu'une envie : se ruer sur les pots de miel dans nos supermarchés, quitte à en acheter 6 pots d'un coup. Miel de lavande, miel de montagne ou miel de sapin : pourquoi choisir ? Comme l'étude ne précise pas s'il y a des variétés de miel meilleures que d'autres, on a envie de toutes les acheter pour être certain d'en tirer un maximum de bienfaits... ou simplement parce qu'on adore ça. 

 

Une fois nos 6 pots achetés, on se trouve face à une question de la plus haute importante : le miel se périme-t-il ? Et si oui, au bout de combien de temps ?

Vidéo suggérée

Dans le même univers