Icone utilisateur
  • Inscription
Les légumes en bocaux perdent-ils de leurs bienfaits ?

On pense souvent que les légumes sont meilleurs frais. C’est vrai à condition qu'ils soient locaux, de saison et consommés rapidement après la récolte. Mais quand on n’a pas le temps de courir au marché pour acheter des haricots frais, on se tourne vers ceux en bocaux. Ils nous font gagner du temps, sont pratiques et se conservent longtemps : les bocaux nous sauvent la mise les soirs où il n’y a plus rien dans le bac à légumes. Mais les légumes conservés de cette façon ont-ils moins de bienfaits que les autres ?


 

Des bienfaits qui dépendent de la fraîcheur des ingrédients

Fin août, c’est l'effervescence derrière les fourneaux. Chacun y va de son bocal de ratatouille ou de sa sauce tomate maison. C’est super pratique puisque la mise en bocal permet de manger des légumes en toute saison. Mais c’est comme tout : le résultat dépend des ingrédients de base. 

 

Il faut savoir qu’un légume perd de ses nutriments au fil des heures. Si vous faites une sauce tomate maison avec des tomates importées, qui ont traversé des centaines de kilomètres et qui traînent depuis plusieurs jours sur le plan de travail de la cuisine, votre bocal n’aura plus grand chose à vous offrir en matière de nutriments. Du coup, le premier conseil que l’on vous donne, c’est d’acheter des produits ultra frais et, si possible, locaux et de les cuisiner le plus rapidement possible pour garder leurs bienfaits. Comme ça, on peut manger 5 fruits et légumes par jour sans se prendre la tête, juste en ouvrant un bocal.

 

La stérilisation, comme pour les conserves, détruit une partie des nutriments

Pour conserver les bocaux, il est indispensable de les stériliser. Le processus, qu’on appelle appertisation, consiste à chauffer les préparations à plus de 100°C pour éliminer les micro-organismes non désirés. La stérilisation élimine les bactéries, mais pas que. Environ 1 vitamine sur 4 est aussi éliminée, ce qui réduit la quantité de nutriments conservée par nos légumes en bocaux, notamment en ce qui concerne la vitamine C.

 

Idem pour certains minéraux qui peuvent se dissoudre dans l’eau de conservation des légumes. Mais pas de quoi rayer définitivement les bocaux de notre liste de courses, puisqu’ils conservent les ¾ des vitamines, comme la provitamine A ou le lycopène que l’on trouve dans les carottes et les tomates. La perte est donc marginale par rapport aux bienfaits apportés par les légumes en bocaux. Du moins, si on sait les conserver dans des conditions optimales. 

 

Un stockage minutieux pour garder les bienfaits

Pour conserver tous ces bienfaits, encore faut-il savoir stocker comme il faut ces bocaux. Les rayons UV du soleil pourraient altérer la texture et le goût des produits conservés dans des bocaux transparents. Pour des légumes en bocaux qui gardent un maximum de leurs bienfaits, conservez-les à l’abri de la luminosité. 

 

Vidéo suggérée