• Connexion
  • Inscription
Lombricompost : l’art de transformer ses déchets en légumes

Stock-Adobe

Adopter une famille de vers de terre, pour qu’ils transforment vos épluchures de pomme de terre en magnifique engrais pour le potager, c’est le concept génial du lombricompostage. Compliqué ? Pas du tout. Quelques clés pour s’y mettre.

 

Le lombricomposteur est une grosse boîte en plastique ou en bois, à acheter ou à fabriquer, dans laquelle il s’agit de faire vivre des vers de terre. Ces vers se nourrissent de vos déchets organiques de cuisine et les transforment en un engrais naturel et écologique, que vous pouvez ensuite utiliser pour faire pousser vos fleurs, vos plantes vertes et les tomates cerises de votre balcon. Il est parfait pour les citadins qui n’ont pas de compost de jardin.

 

Pourquoi avoir un lombricompost ?

 

25 à 40% des déchets de nos poubelles seraient compostables. Avoir un lombricompost permet donc de réduire considérablement vos déchets ménagers et donc votre impact sur l’environnement. Quant à vos jardinières et pots de fleurs en tout genre, ils devraient rapidement trouver un second souffle grâce à votre super-engrais.

 

Comment ça marche ?

 

On peut placer le lombricomposteur dans sa cuisine ou sur un balcon si on en possède un (non, ça ne sent pas mauvais !). La chose se présente comme une boîte à étages. L’étage supérieur est destiné à recevoir les déchets, ceux du dessous à recueillir les déjections des lombrics, qui s’utilisent ensuite comme un terreau. L’étage le plus bas, équipé d’un robinet, récolte un liquide noir appelé « thé des vers » qui, dilué dans de l’eau, est parfait pour arroser les fleurs. 

 

Quels déchets met-on dans un lombricomposteur ?

 

Une fois les vers installés dans le lombricomposteur, on les nourrit avec ses déchets organiques : épluchures, papier et carton sans encre, marc de café, sachets de thé, coquilles d’oeuf broyées, fleurs fanées, et même cheveux et ongles. On n’y met pas l’ail (un vermifuge naturel), les agrumes, trop acides, les déchets animaux (viande, poisson, fromage). 

 

Combien ça coûte ?

 

En fonction du nombre d’étages du lombricomposteur, entre 65 et 140 euros environ.

Vidéo suggérée