• Connexion
  • Inscription
Poulet, veau, quelles sont les meilleures viandes blanches à privilégier ?

La viande blanche est souvent recommandée dans le cadre d’une perte de poids. De plus, elle est bien meilleure pour la santé que la viande rouge. On vous explique tout. 

Voir la suite de cet article plus bas
Vidéo suggérée Quels sont les produits de saison en mai ? Video 1 sur 2

© Adobe stock 

 

Consommer des protéines est essentiel dans le cadre d’une alimentation équilibrée. Elles jouent un rôle structural et participent au renouvellement des tissus musculaires, de la matrice osseuse et de la peau. Elles participent également à de nombreux processus physiologiques. Pas question donc de s’en passer. On en trouve dans le poisson, les œufs, le lait et les produits laitiers mais également dans certains produits végétaux. La viande est également une très bonne source de protéines, mais les spécialistes de la nutrition indiquent qu’il est préférable d’opter pour la viande blanche que rouge.

Pourquoi éviter la viande rouge ?

D’après une étude publiée dans le British Journal of Nutrition, la consommation de viande rouge et de viande transformée augmenterait le risque de développer des maladies cardiovasculaires, un diabète de type 2, des maladies inflammatoires de l’intestin ou de l’obésité. La consommation de viande rouge augmenterait aussi le risque de développer un cancer.  

Ainsi, d’après l’OMS, au-delà de 300 à 500 grammes de viande rouge par semaine, les risques de développer ces maladies augmentent. La viande rouge comprend le boeuf, le veau, le porc, l'agneau, le mouton, le cheval et la chèvre. La consommation de viande transformée ne doit pas dépasser 80 g par semaine. Cette catégorie de viandes regroupe les nuggets, le jambon, le salami, etc.

Poulet, veau, pintade… des viandes blanches peu caloriques

Pour ne pas se priver de viande, importante à l’équilibre alimentaire, il est intéressant de se tourner vers les viandes dites “blanches”. Il s’agit des viandes plus claires lorsqu’elles sont crues. Cette couleur s’explique par une teneur plus faible en myoglobine, une protéine présente dans les muscles des mammifères. Ces viandes sont idéales car riches en protéines et peu grasses. Il est ainsi possible de consommer : 

  • Du poulet : cette viande est riche en protéines, peu calorique bien que certains morceaux soient plus gras que d’autres. Si vous souhaitez faire attention à votre poids, il est préférable d’opter pour le blanc à la cuisse. Les cuissons à la vapeur, au four ou à la plancha sont idéales pour éviter d’ajouter des matières grasses ; 

  • La dinde est moins calorique et grasse que le poulet et bien souvent, elle est moins chère. Elle peut être cuite au four, au barbecue, panée, à la poêle… Il existe des dizaines de façons de la cuisiner, pour se faire plaisir au quotidien ; 

  • Le veau est une viande plus onéreuse, plus calorique que le poulet et la dinde mais aussi plus tendre. À consommer les jours de fête ;

  • La pintade est la viande blanche la moins grasse et la moins calorique : comptez 105 calories pour 100 g de viande ; 

  • Le lapin est peu consommé en France. Pourtant, il s’agit d’une viande savoureuse et maigre. Elle est cependant aussi calorique que le poulet et plus grasse. 

 

À vous ensuite de choisir la viande qui vous convient le mieux, selon vos attentes et vos goûts. Enfin, pour varier, il est tout à fait possible d’opter pour des protéines végétales. La consommation de viande tous les jours n’est pas obligatoire. 

Dans le même univers