• Connexion
  • Inscription
Quelle charcuterie et quel fromage pour accompagner une raclette ?

La raclette, c’est LE plat par excellence de l’hiver. Qu’on le fasse en duo, entre amis ou en famille, on aime toujours partager un bon moment autour de l’appareil à raclette. Pour que ce moment soit parfait, il faut un minimum de préparation : il faut savoir quelle charcuterie et quel fromage choisir pour la raclette, ainsi que leurs quantités. On vous dit tout.


 

La charcuterie parfaite pour une raclette

Quelle charcuterie choisir pour une raclette ? Adobestock

Quelle charcuterie choisir pour accompagner une raclette ? D’abord, il y a la charcuterie classique. Celle que l’on prend un peu par défaut parce par habitude, comme le jambon blanc et le jambon cru. La charcuterie à choisir pour une raclette de 6 personnes sera un mélange de charcuterie maigre et grasse : un peu de jambon blanc ou de blanc de volaille, du jambon cru ou du jambon de Bayonne, de la viande des grisons, du salami ou de la rosette et, pourquoi pas, un peu de mortadelle. Choisissez toujours des produits de qualité, si possible avec des labels certifiés pour vous assurer des saveurs de la charcuterie. Comptez environ 4 tranches de charcuterie, tout confondu, par personne.

 

Après le choix vient le moment de la mise en place. La présentation d’un plateau de charcuterie pour une raclette compte presque autant que le choix des morceaux. Roulez les tranches de charcuterie et disposez-les dans deux grands plats de dressage. Si vous êtes 6 à table, disposez un plat sur le côté droit de la table et un plat sur le côté gauche. Comme ça, tous les convives pourront se servir comme ils voudront, sans devoir se passer les plats à longueur de repas.

 

Le fromage parfait pour une raclette

Quelle fromage choisir pour une raclette ? Adobestock

Selon vous, quel est le fromage parfait pour une raclette ? Il n’y a pas vraiment d’obligation, mais c’est vrai que le traditionnel fromage à raclette est le plus souvent choisi. Et pour cause : on en trouve partout et à tous les prix. Les plus pressés le prendront pré-emballé dans une barquette alors que les plus exigeants se tourneront vers leur fromager de quartier, toujours de bon conseil. 

 

On trouve souvent du fromage à raclette à des parfums différents. Lait cru, poivre, herbes de provence ou classique : ça ne dépend que de vos goûts. Si le prix peut parfois vous rebuter, pensez malin. Il est tout à fait possible d’acheter du fromage à raclette classique chez votre fromager et d’y ajouter dans votre poêlon quelques épices. 

 

Mais gardez aussi en tête qu’il n’y a pas que le fromage à raclette qui est très bon fondu sur le poêlon. Pour une raclette allégée, vous pouvez changer pour de la cancoillotte, du chèvre, du brie ou de la mozzarella. Et si vous n’arrivez pas à vous décider, ne choisissez pas : faites moitié-moitié, une moitié de tranche de raclette, l’autre moitié de cancoillotte. Hop, on met le tout à faire fondre et on patiente sagement avant de se régaler.

 

Pour une raclette avec plus de caractère, misez plutôt sur de la tome, de la raclette affinée plus longtemps (plus votre fromage sera affiné, plus il aura de saveurs), du Morbier, du Saint-Nectaire, du Maroilles ou des pointes de bleu. Là encore, n’hésitez pas à demander conseil à votre fromager, il sera ravi de vous aider.

 

Pour la quantité de ce fameux fromage à raclette, comptez 6 à 8 tranches par personne, soit en moyenne 200g. 

 

Les petits plus pour une raclette originale

Comment faire une raclette originale ? Adobestock

Ce n’est pas qu’un plat riche fait de fromage et de charcuterie. Contre toute attente, la raclette peut aussi être gastronomique. Il suffit de choisir des ingrédients d’excellente qualité, de miser sur la présentation de la table et d’y ajouter quelques petits extras. Une truffe râpée, quelques cèpes frais, des morilles ou autres champignons poêlés, une patate douce ou des dés de butternut à la place des pommes de terre sont pour la raclette des idées d’accompagnements formidables. 

 

Brocoli, haricots, salade ou endives : même côté légumes, vous avez l’embarras du choix pour accompagner votre plat. Et pour la charcuterie, vous n’êtes pas obligé d’en servir. Si vous préférez des aiguillettes de canard ou un filet de dinde, libre à vous. Comme quoi, il est tout à fait possible de proposer une raclette originale et succulente. Après une raclette, il reste toujours un peu de fromage. Pour ne pas tomber dans la célèbre boucle où il faut racheter de la charcuterie pour finir le fromage, puis du fromage pour finir la charcuterie, il suffit de regarder toutes nos recettes à base de fromage à raclette sur cette page

 

Vidéo suggérée

Dans le même univers